Aujourd'hui à Paris
06:46 : Mise des Téfilines
07:48 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:32 : Coucher du soleil
20:17 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Quand faire le Hallel avec Brakha ?

Rédigé le Dimanche 26 Novembre 2017
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Quand faisons-nous la Brakha de "Likro Ete Hahallel", "Ligmor Ete Hahallel", et quand faisons-nous le Hallel sans Brakha ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22255 réponses

Bonjour,

Roch ‘Hodech - Hallel abrégé

En-dehors d’Israël, de très nombreuses communautés Séfarades ont l’habitude de réciter le Hallel abrégé [voir raison dans Michna Broura, chapitre 422, passage 12] avec Brakha [Likro Ète Hahallel]. Tevouot Chémech, Ora’h ‘Haïm, question 68, Atéret Avot, volume 2, page 10, Nétivot Hama'arav [édition 5766], page 108, Siddour Ich Matslia’h, Maguèn Avot, volume 1, pages 276-277, ‘Alé Hadass, pages 409-421.

Celui qui prie en étant seul ne récite pas la Brakha.

En Israël, on ne récite jamais la Brakha. Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 422, Halakha 2.

Selon Rav Ovadia Yossef, les Séfarades qui montent en Israël [et qui avaient l’habitude de réciter la Brakha] doivent adopter le Minhag local et ne pas réciter la Brakha. Yé’havé Da'at, volume 4, question 31.

Selon Rav Elyachiv et Rav Mordékhaï Eliyahou, ces Séfarades peuvent poursuivre leur coutume et réciter la Brakha même en étant en Israël. Pour les détails, voir Atéret Avot, volume 2, page 18 [première colonne de la note] et Maguène Avot [édition 5774], volume 1, pages 17, 37-38.

Les Ashkénazes récitent toujours la Brakha, même en étant seuls, mais il faut faire tous les efforts pour être toujours avec un Minyan, car, d’après certains, on ne récite pas la Brakha [si l’on prie en étant seul]. Voir détails dans Rama sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 422, Halakha 2 et Michna Broura, passages 16 et 18.

Souccot : ‘Hol Hamo'èd / Chemini 'Atsérèt / Sim’hat Torah - Hallel complet

En-dehors d’Israël : durant les 9 jours de la fête, on récite le Hallel avec Brakha [Ligmor Ète Hahallel].

En Israël : durant les huit jours de fête, on récite le Hallel avec Brakha [Ligmor Ète Hahallel].

Celui qui prie en étant seul récite la Brakha.

Ashkénazes : idem.

‘Hanouka - Hallel complet

En Israël et en-dehors d’Israël : on récite le Hallel complet avec Brakha [Ligmor Ète Hahallel].

Celui qui prie en étant seul récite la Brakha.

Ashkénazes : idem.

Pessa'h

Les deux premiers jours en-dehors d’Israël et le premier jour en Israël : on récite le Hallel complet avec Brakha [Ligmor Ète Hahallel]. Celui qui prie en étant seul récite la Brakha [Séfarade et Ashkénaze].

Les autres jours de Pessa'h [‘Hol Hamo'èd et le[s] dernier[s] jour de fête] : Hallel abrégé. En ce qui concerne la Brakha, voir plus haut, à propos de Roch ‘Hodech et Nétivot Hama'arav [édition 5766], page 187, paragraphe 83.

Celui qui prie en étant seul ne récite pas la Brakha.

Les Ashkénazes récitent toujours la Brakha, même en étant seuls, mais il faut faire tous les efforts pour être toujours avec un Minyan, car, d’après certains, on ne récite pas la Brakha [si l’on prie en étant seul]. Voir détails dans Rama sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 422, Halakha 2 et Michna Broura, passages 16 et 18.

Le premier soir de Pessa'h, après 'Arvit

Dans de nombreuses communautés Séfarades et Ashkénazes, on a l'habitude de réciter le Hallel complet avec Brakha [Ligmor Ete Hahallel].

Chavou'ot - Hallel complet

En Israël et en-dehors d’Israël : on récite le Hallel complet avec Brakha [Ligmor Ète Hahallel].

Celui qui prie en étant seul récite la Brakha.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN