c Question au Rav : Quand l'homme fait une Mitsva, Hachem en fait de même ?

Quand l'homme fait une Mitsva, Hachem en fait de même ?

Rédigé le Mardi 13 Juillet 2021
La question de Claude S.

Bonjour Rav,

On entend dire que quand l’homme fait une Mitsva (mettre les Téfilines par exemple, ou tout autre Mitsva), D.ieu fait la même chose au même moment (peut-être les anges aussi ?).

Est-ce exact ? Quelles sont les sources dans les textes de cette allégorie fréquemment rapportée ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27663 réponses

Bonjour,

1. La référence que vous recherchez est : Talmud Brakhot 6a. On peut y lire qu'Hachem "porte", également les Téfilines mais cela ne dépend du moment où l'homme accomplit la Mitsva.

Il va sans dire qu'il s'agit d'un enseignement allégorique / symbolique comportant une réflexion moral d’une idée abstraite : l'attachement et l'affection du créateur envers Son peuple. Le Maharal [Béèr Hagola, partie 4, chapitre 6] ainsi que de nombreux commentateurs [Rachba dans Eïn Yaacov, Maharcha, etc.] nous offrent de belles explications à ce sujet.

2. Dans le Talmud Yérouchalmi, Roch Hachana, chapitre 1, Halakha 3, un enseignement identique est rapporté et il englobe toutes les Mitsvot de la Torah : "Hachem accomplit toutes les Mitsvot qu'Il a ordonnées aux Bné Israël. C'est pourquoi, Il désire que tous en fassent de même". Rabbi Tsadok Hacohen développe cette référence dans Peri Tsadik - Béréchit-Hanouka, paragraphe 2, passage Vézéhou Chéamrou Bémidrash Tan'houma et prouve bel et bien qu'Hachem accomplit également les Mitsvot d'ordre rabbinique telle que l'allumage des bougies de 'Hanouk

3. Dans le Talmud Sota 14a, nous lisons également qu'Hachem habit ceux qui n'ont pas de vêtements, rend visite aux malades, console les endeuillés, enterre le défunt.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Béèr Hagola, Peri Tsadik.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN