Logo Torah-Box

Quand mettre les Téfilines de Rabbénou Tam selon la coutume 'Habad ?

Rédigé le Vendredi 11 Novembre 2022
La question de Aaron B.

Bonjour Rav,

À quel moment doit-on mettre les Téfilines de Rabbénou Tam durant la Téfila de Cha'harit selon la coutume 'Habad ? Et lorsque c’est Roch 'Hodech ?

Par avance, merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

1. Dans les communautés 'Habad [Loubavitch], on met les Téfilines de Rabbénou Tam, sans Brakha, bien entendu, après avoir terminé la prière de Cha'harit. Cha'aré Halakha Ouminhag, volume 1, page 72.

2. Lorsque l'on récite le Chéma' avec les Téfilines de Rabbénou Tam, on ne répète pas les trois mots : Hachem Elokékhèm Emet. On dit simplement : Emet. On récite également les deux passages Kadèch Li Kol Bekhor et Véhaya Ki Yéviakha.

3. Le jour de Roch 'Hodech, dans les communautés 'Habad, on les met après avoir récité Achré, Ouva Létsion, et après avoir introduit le Séfer Torah dans le Hékhal [voir paragraphe 2]. Ensuite, on les retire et seulement alors, le 'Hazan, récite le Kaddich précédant Moussaf. Cha'aré Halakha Ouminhag, volume 2, page 53.

Dans la référence précitée, le Rabbi rapporte la coutume du Ari zal qui retirait les Téfilines après la récitation du Kaddich, même lorsqu'il s'agit de Roch 'Hodech. Il explique également pourquoi la coutume du Ari zal n'est pas adoptée.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Cha'aré Halakha Ouminhag.
Deuil (cycle d'une vie juive)

Deuil (cycle d'une vie juive)

Un guide clair et profond sur le deuil juif. Toutes les lois et significations des coutumes du deuil. Histoires et discours de Moussar pour réconforter l'endeuillé dans cette période douloureuse.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN