Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:27 : Mise des Téfilines
08:35 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:28 : Coucher du soleil
18:18 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24
Afficher le calendrier

Que dire à un juif qui veut se convertir ?

Rédigé le Dimanche 6 Octobre 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Il y a des gens qui recherchent des réponses existentielles dans d'autres religions.

Que doit-on dire à des juifs qui veulent se convertir à une autre religion ?

Comment se comporter avec eux ?

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
291 réponses

Chalom,

Sachez que la démarche de ces juifs qui recherchent des réponses existentielles dans d'autres religions est une démarche qui est le reflet d'un souci de vérité ; ce souci de vérité et cette recherche sont en soi très louables. Simplement, il se trouve que cette recherche est mal orientée.

Comment vous comporter avec eux ? Gardez-vous bien de leur manquer de respect ; toute agressivité de votre part ne pourra que les amener à conclure à la justesse de leur démarche. Soyez respectueux et expliquez-leur calmement que vous comprenez et respectez ce souci de vérité qui est le leur, mais que vous pensez, et ceci sans l'ombre d'un doute, qu'ils se doivent à eux-mêmes et à leurs ancêtres qui ont sacrifié leur vie pour rester fidèles à leur foi, de vérifier d'abord si la vérité ne se trouve pas plutôt du côté du judaïsme...

Idéalement, il serait bien de les inviter à un cours de Torah intéressant et adapté à leur niveau. Si ces personnes souhaitent se convertir au christianisme, vous pouvez leur suggérer l'excellent livre de Rav Arié Kaplan ''Le vrai Messie". Quoi qu'il en soit, il existe des cours sur le site Leava, notamment, "La preuve irréfutable", où Rav Ron Chaya démontre brillamment l'authenticité du judaïsme.

Vous pouvez leur expliquer également, sans vous départir à aucun moment de votre calme, que le judaïsme est la première religion monothéiste d'un point de vue historique et que les deux autres religions monothéistes, à savoir dans l'ordre chronologique, le christianisme et l'islam, s'en sont largement inspirées. Davantage encore, aussi bien le christianisme que l'islam se servent du judaïsme comme preuve de la véracité de leur religion, ce qui assez paradoxal, car le judaïsme comprend dans ses treize principes de foi définis par le Rambam (Maïmonide), l'idée selon laquelle il constitue une vérité éternelle et nullement appelée à être remplacée par une quelconque autre croyance.

Or on ne peut se réclamer d'une religion-mère, en quelque sorte, pour démontrer la véracité de la sienne, en occultant totalement le fait que cette dite religion-mère exclut formellement le fait qu'une autre croyance puisse venir un jour la remplacer.

Avant d'entamer une discussion de cet ordre, tournez-vous vers Hachem pour qu'Il prédispose le cœur de cette personne à accepter la vérité. Quels que soient les résultats de cette discussion, vous devez impérativement garder votre calme et faire preuve de compréhension et de respect sans céder quoi que ce soit sur le fond du débat. Restez courtois mais ferme et soyez inébranlable sur le plan de vos convictions. Ne laissez transparaître aucun doute, car le judaïsme est une religion vraie à 100% et cela peut être démontré sans aucun problème par les gens qui en ont la compétence.

En vous souhaitant beaucoup de Hatsla'ha !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA