Aujourd'hui à Paris
07:27 : Mise des Téfilines
08:34 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:29 : Coucher du soleil
18:19 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27


Hiloulot du jour
Rabbi Chneur Zalman De Lyadi (Baal Hatanya)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Que faire d'un organe enlevé ?

Rédigé le Mardi 12 Février 2019
La question de Rachel D.

Bonjour Monsieur le rabbin,

L'organe purement et simplement enlevé à un patient qui vient d'être opéré, doit-il faire l'objet d'une attention particulière, sur le plan halakhique ?

Merci par avance de votre réponse éclairée.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18011 réponses

Bonjour,

1. Selon la grande majorité des décisionnaires, il n’est pas obligatoire d’enterrer l’organe en question.

2. D’après certains décisionnaires, c’est une obligation.

3. Si l’on décide de ne pas l’enterrer, il faut tout faire pour qu’aucun Cohen ne puisse être en contact avec l’organe.

4. Après 120 ans, il est bien que l’organe soit enterré dans la tombe, mais ce n’est pas une obligation.

Voir Betsel Ha’hokhma, volume 6, réponse 39, Pit'hé Techouva, passage 1 sur Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 362, ‘Hachouké ‘Hémed sur Talmud Bétsa 27a, Chévet Halévi, volume 10, réponse 209, Techouvot Véhanhagot, volume 4, réponse 269, Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 1, réponse 231, Ya’hel Israël, réponse 78, Michné Halakhot, volume 16, réponse 113, ‘Helkat Yaacov - Yoré Déa, réponse 205.

5. Selon Rav Moché Feinstein, il est obligatoire d’enterrer l’organe.

Voir Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 1, réponse 231.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur