c Question au Rav : Que penser des dons et enchères dans les synagogues ?

Que penser des dons et enchères dans les synagogues ?

Rédigé le Jeudi 16 Juillet 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Que penser de l'attitude ostentatoire qu'ont certaines communautés à l'égard des dons et de l'argent en général ?

Par exemple, certaines synagogues pratiquent l'enchère ouverte pour des Brakhot ou des montées à la Torah, et ce, même le jour saint de Yom Kippour.

Il s'agit là d'un extrême, mais ma question englobe également le fait de "publier" en le criant à l'assemblée le montant d'un don d'un fidèle lors de sa montée à la Torah.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1459 réponses

Chalom,

Le Choul'han 'Aroukh (Hilkhot Chabbath 306,6) permet explicitement de faire des dons pour une synagogue durant Chabbath, car il s'agit d'argent utilisé pour "le ciel", c'est-à-dire à des fins spirituelles. De même, il est permis de faire les comptes, réaliser des enchères, à partir du moment où la destination de cet argent est une Mitsva (synagogue, Tsédaka, Yéchiva...).

Cela est permis le Chabbath, à plus forte raison le jour de Kippour (il faut rappeler que la sainteté de Kippour est moins grande que celle de Chabbath).

De plus, le fait de "publier" ces dons permet d'encourager les autres personnes à donner. Bien entendu, comme dans toute chose, il faut le faire d'une manière non ostentatoire...

Béhatsla'ha.

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON