Hanouka (1er jour) : allumage ce soir à partir de 17:42 (Paris)

Que sont devenus les objets du Michkan après la construction du Temple ?

Rédigé le Vendredi 23 Avril 2021
La question de Anonyme

Chavou'a Tov Rav,

Que sont devenus les objets du Michkan lorsque le Beth Hamikdach de Chlomo Hamélèkh a été construit ? Ont-ils été intégrés au Beth Hamikdach ?

Ma question ne porte pas seulement sur les objets les plus connus (Arone, Ménorah, etc.), mais aussi sur les planches et les tentures du Michkan ?

Mille mercis.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28206 réponses

Bonjour,

1. Lorsque Chlomo Hamélèkh a construit le Beth Hamikdach, les tentures, les poteaux, les socles ainsi que la grande majorité du Michkan furent placés dans des abris sous-terrain sous le Hékhal du Beth Hamikdach. Lorsque Machia'h viendra, on les verra de nouveau. Talmud Sota 9a, Yoma 72a.

2. Le Arone Hakodech où se trouvaient les Lou'hot [Tables de la loi], n'a pas été caché. C'est celui de l'époque de Moché Rabbénou qui fut utilisé par Chlomo Hamélèkh. Braïta Demélékhèt Hamichkan, chapitre 7, paragraphe 3.

https://www.torah-box.com/question/qu-y-avait-il-dans-le-saint-des-saints_36612.html

3. La Ménorah ainsi que le Choul'han, étaient ceux de l'époque de Moché Rabbénou, bien que Chlomo Hamélèkh ait fabriqué 10 autres Ménorah et 10 autres Choul'han. Talmud Mena'hot 98b, Erkhine 10b, Rabbénou Bé'hayé sur Chémot 25, verset 10, Méchekh 'Hokhma sur Chémot 27, verset 20 [explique la raison des différences avec le Michkan où il n'y avait qu'un seul Choul'han et une seule Ménorah].

4. Dans le second Beth Hamikdach, il n'y avait pas d'Aron Hakodech [et bien d'autres choses], il fut caché sous terre à l'endroit où il fut placé dans le Kodech Hakodachim [saint des saints]. Talmud Yoma 21b, 53b-54a, Rambam, Hilkhot Beth Habé'hira, chapitre 4, Halakha 1 [il y a d'autres avis à ce sujet].

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN