Aujourd'hui à Paris
04:43 : Mise des Téfilines
06:03 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:31 : Coucher du soleil
23:48 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 24 Mai 2019 à 21:18
Sortie du Chabbath à 22:39

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Quelle place doit avoir l'étude de la Torah dans notre vie ?

Rédigé le Jeudi 7 Mars 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Quelle place l'étude de la Torah pour l'étude de la Torah doit avoir dans notre vie ?

Dans l'absolue, un homme doit-il étudier 24 heures sur 24 ? Doit-il en faire le but de sa vie, au point d'occulter tout ce qu'il y a autour de lui ?

Si c'est le cas, qu'en est-il du Ben Adam La'havéro (son comportement avec son prochain) ? Ne dit-on pas que la Ahavat Israël (l'amour du prochain) est le fondement de la Torah ?

Quand le Machia'h arrivera et que le Yétser Hara' (mauvais penchant) sera diminué au point que nous n'aurons de plaisir que pour l'accomplissement des Mitsvot, la vie ressemblera-t-elle à ça : les hommes étudient H24 et les femmes s'occupent d'éduquer les enfants ?

Certes, l'étude de la Torah est Kénéguèd Koulo (a la valeur de toutes les Mitsvot), mais de là à surpasser les valeurs de la vie... est-ce vraiment ce qu'Hachem désire pour nous, une telle vie ? N'est-ce pas fade ?

Comment peut-on admirer un couple dans lequel un homme part étudier toute l'année et ne rentre qu'une fois par an à Kippour pour voir sa famille ? Où est le relationnel ? Ne se marie-t-on pas pour vivre une vie à deux ?

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
3823 réponses

Chalom,

Comme vous l'avez vous-même dit : "Talmoud Torah Kénéguèd Koulam", la Mitsva d'étudier la Torah est la plus importante de toutes les Mitsvot de la Torah, mais le but de toutes les Mitsvot de la Torah est le Tikoun Hamidot (réparation des traits de caractère), être un homme à l'image de D.ieu, et ceci s'exprime bien entendu dans le domaine du Ben Adam La'havéro, et il est bien évident que sa propre femme est censée avoir priorité sur les autres, mais à D.ieu ne plaise de croire un seul instant que l'homme peut devenir meilleur sans Torah.   C'est une utopie, une illusion qui nous a couté cher. Ce n'est pas la culture qui rend l'homme meilleur, ni l'humanisme, ni l'érudition dans la science, mais seulement la Torah et la crainte de D.ieu.   Les exemples auxquels vous avez fait allusion sont des exceptions. Des lumières du peuple d'Israël et leurs épouses l'avaient bien compris et je suis convaincu que l'estime qui les unissait était immensément plus grand que celui qui unit certains couples qui vivent 24 heures sur 24, l'un sur le dos de l'autre.   Bien sûr qu'il faut passer du temps avec sa femme, mais ne croyez pas qu'être tout le temps ensemble est forcément bénéfique pour l'épanouissement du couple. Bien au contraire, ceci peut être destructeur, car le plaisir n'est rien d'autre que la compensation d'un manque et, quelques fois, il faut savoir créer le manque, car le plaisir est bien la chose qui unit l'homme et la femme, à condition bien sûr que ce plaisir soit partagé.   Kol Touv.
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB
Projet dédié par un généreux donateur