Aujourd'hui à Paris
06:24 : Mise des Téfilines
07:27 : Lever du soleil
12:35 : Heure de milieu du jour
17:41 : Coucher du soleil
18:27 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Qui inviter à des Chéva' Brakhot ?

Rédigé le Lundi 21 Septembre 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Je souhaiterais connaître s’il vous plaît les détails des Halakhot au sujet des Chéva' Brakhot.

Qui peut inviter ? Qui doit-on inviter ? Qui doit faire les bénédictions ?

Je vous remercie et vous félicite pour tout ce que vous apportez.

Merci Rav.

La réponse de Rav David COHEN
Rav David COHEN
123 réponses

Bonjour,

Il n'y a pas d’Halakha pour savoir qui peut inviter. Cela pourrait être les mariés, la famille, des amis...

A priori, on invitera deux nouvelles personnes n’ayant pas encore assisté à la joie des mariés.

La Halakha considère toute personne qui n’a pas encore participé à un des repas faits en l’honneur des mariés (durant les 7 jours qui suivent le mariage) comme étant "Panim 'Hadachot" (Choul’han 'Aroukh Even Ha'ézer 62,7).

Aussi, concernant les deux personnes, il faudra rechercher des personnes qui apportent une certaines réjouissances aux mariés, et il sera bon qu’il viennent au début du repas (Choul’han 'Aroukh 62,8 avec A’haronim). Si cela est difficile, on s’efforcera de trouver au moins une des deux personnes remplissant ces conditions [Birkat Hachem tome 4].

Il est à noter également que le compte des sept jours débute à partir de la 'Houppa (Pit’hé Techouva Even Ha'ézer 62,5 et Yabi'a Omer tome 5 Even Ha'ézer Siman 7,1).

En ce qui concerne les bénédictions, on devra nommer a priori uniquement des personnes qui ont fait Motsi (Yabi'a Omer tome 3 Even Ha'ézer Siman 11,7, Beth 'Hatanim 18,9 au nom du Hechev Haéfod et de Rav Elyashiv, qui dit que, même les Ashkénazes doivent être stricts à ce sujet).

Il y a lieu de préciser qu’il ne faut pas s’interrompre pendant la durée de tous les Chéva' Brakhot, et, ce, depuis Mayim A’haronim jusqu’au moment où les mariés goûtent le vin (Beth 'Hatanim 18,6).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David COHEN