Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Rabbi Yo'hanan s'asseyait à proximité du Mikvé ?!

Rédigé le Mardi 14 Janvier 2020
La question de Anonyme

Cher Rav, bonjour,

Comment expliquer la conduite de Rabbi Yo’hanan qui se tenait à la porte du Mikvé afin que les femmes puissent le voir ?

N’est-il pas interdit de porter son regard sur une femme autre que la sienne ? Une femme ne devrait-elle pas rencontrer, en premier, son mari lorsqu’elle quitte le Mikvé ?

Les maris de l’époque ne voulaient vraiment pas que leurs enfants leur ressemblent ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19149 réponses

Bonjour,

Le passage du Talmud relatant la conduite de Rabbi Yo’hanan se trouve dans Brakhot 20a et Baba Métsia 84a.

Ce passage du Talmud est la source à partir de laquelle le Ramban déduit que durant le rapport, le mari et sa femme doivent avoir des pensées pures et penser à Avraham, Its’hak et Ya’acov ainsi qu’aux grands Tsadikim de chaque génération et à leurs bonnes actions.

Et ce, afin d’avoir des enfants qui suivront leur chemin.

A ce moment, les pensées du papa et de la maman influent énormément sur la formation physique et morale du futur bébé.

Le Ramban développe, longuement, cette idée dans Iguéret Hakodech, chapitre 5.

Ceci est, également, mentionné dans le Pélé Yoets chapitre « Zivoug ».

Rabbi Yo’hanan ne regardait pas les femmes en question. Ces sourcils étaient longs et recouvraient ses yeux.

Il se plaçait à proximité du Mikvé afin que les femmes le voient et qu’elles pensent à lui durant l’accomplissement de la Mitsva.

Comme mentionné précédemment, nous déduisons de sa manière de faire, que c’est ainsi qu’il faut agir afin d’avoir des enfants qui suivent le chemin de nos ancêtres et qui ne seront pas influencés par le mauvais comportement de ceux qui les entourent.

Les maris rêvaient d’avoir des enfants comme Rabbi Yo’hanan. Donc, la manière de faire de Rabbi Yo’hanan était la meilleure des démarches qu’ils pouvaient imaginer.

Machia’h arrive très bientôt. Vous aurez le mérite de voir qui était Rabbi Yo’hanan.

Ce qu’il faut éviter à la sortie du Mikvé ce sont, uniquement, les choses mentionnées dans les écrits de nos maîtres [animaux impurs, etc.].

Mais lorsqu’il s’agit d’une « figure » comme Rabbi Yo’hanan, les choses prennent une autre envergure.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Iguérèt Hakodech, Pélé Yoets.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur