Aujourd'hui à Paris
06:46 : Mise des Téfilines
07:48 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:32 : Coucher du soleil
20:17 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Réparer une voiture de location avant de la rendre

Rédigé le Mercredi 17 Juin 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J’ai endommagé la voiture que j’ai loué de Budget, je dois payer jusqu’à 2600 shékels de franchise, et si je rends la voiture telle qu’elle, ils risquent de me demander les 2600 pour réparer.

En revanche, si je la fais réparer moi-même par un garagiste, ça me coûte 800 shékels.

Est-ce permis, vu que cela n’est pas précisé dans le contrat de location, ou bien cela est considéré comme Gnévat Da'at et même du vol tout court si cela est interdit selon les lois de location ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22255 réponses

Bonjour,

L'idée est "ingénieuse".

Cependant, cela n'est absolument pas suffisant pour que cela devienne permis !!!

Il faut que vous puissiez avoir accès au contrat dans lequel sont mentionnées les "conditions de vente".

Si dans l'un des paragraphes, il est stipulé que cela est permis, tant mieux. Sinon, cela est strictement interdit [sauf si vous les informez et que l'on vous donne un accord].

L'une des raisons : la société de location souhaite faire appel aux professionnels d'un établissement de réparation bien précis, pour des raisons évidentes.

Si les freins de votre voiture vous ont joué un mauvais tour et que vous avez été impliqué dans un accident qui, Baroukh Hachem, n'entraîna ni pertes ni fracas, ils nécessitent, donc, d'être réparés.

Auriez-vous accepté que n'importe quel garagiste s'en occupe ?

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN