Aujourd'hui à Paris
07:27 : Mise des Téfilines
08:34 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:29 : Coucher du soleil
18:19 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27


Hiloulot du jour
Rabbi Chneur Zalman De Lyadi (Baal Hatanya)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Répondre "Amen" à la 'Amida si l'on se fait acquitter

Rédigé le Lundi 9 Décembre 2019
La question de Bérenger F.

Chalom,

Une personne qui lit la 'Amida pour une personne âgée qui reste chez elle, cette personne âgée doit-elle répondre "Amen" à la fin de chaque Brakha ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18011 réponses

Bonjour,

1. Si la personne âgée est Séfarade, il n'est pas possible d'agir comme mentionné dans votre question.

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 594, Halakha 1 et Halakha Broura, volume 6, page 250.

2. Si la personne âgée est Ashkénaze, cela n'est possible que si l'autre personne est Ashkénaze et qu'elle n'a pas encore récité sa propre prière.

Voir Pniné Tefila [Rav Yossef Chalom Elyachiv], page 32 et Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 594, passage 2, notes 2-3, Iché Israël, chapitre 24, Halakha 4.

3. La personne doit répondre Amen à la fin de chaque Brakha, comme cela a été instauré à propos de la 'Hazara [répétition] récitée par l'officiant pour ceux qui ne savaient pas lire.

Voir Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 124, Halakha 6.

4. Si la personne âgée sait lire, c'est à elle de réciter la 'Amida, si cela lui est possible, même en étant assise.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question à ce sujet.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur