Répondre "Amen Yéhé Chémé Rabba" en criant ?!

Rédigé le Mardi 19 Octobre 2021
La question de Eric S.

Bonjour Rav,

J'ai appris récemment que si on répond "Amen Yéhé Chémé Rabba" au Kaddich de toutes ses forces, on annule même un décret de 70 ans, etc.

Mais si je crie, je dérange, et si je dois forcer l'intensité intellectuelle, c'est valable aussi pour tout le reste !

Pourriez-vous m'éclairer ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28179 réponses

Bonjour,

L'enseignement auquel vous faites allusion est mentionné dans le Talmud Chabbath 119b ainsi que dans le Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 56, Halakha 1.

Rachi, passage "Békhol Ko'ho", explique : "Békhol Kavanato", c'est-à-dire : avec une concentration maximale. Un peu comme durant le Chéma' où nous plaçons la main sur les yeux afin de ne pas être dérangé et ne penser à rien d'autre.

Donc, il ne s'agit absolument pas de pousser un cri ou de rugir.

Il est bien de le dire à voix haute [avec une concentration maximale] mais sans plus.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh - Ora'h 'Haim.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN