Aujourd'hui à Paris
06:20 : Mise des Téfilines
07:23 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:25 : Coucher du soleil
21:10 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

S'épiler dans le mois de deuil

Rédigé le Dimanche 26 Février 2017
La question de Anonyme

Bonjour,

Ayant perdu mon père il y a une semaine, je suis dans le mois du deuil.

Etant une femme, je souhaitais savoir si j'avais le droit de m'épiler les jambes (et les aisselles) alors que je suis dans le mois ?

Par avance, merci pour votre attention.

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19186 réponses

Bonjour,

1. Si vous êtes Séfarade, cela est permis après la période des 7 jours.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 390, Halakha 5, 'Haïm Va'hessed, chapitre 17, Halakha 11, Yalkout Yossef - Avélout, page 557, Béèr La’haï Ro’i [Rav Yo’haï Amar], réponse 123, Divré Sofrim - Kitsour, chapitre 40, Halakha 15-16.

2. Si vous êtes Ashkénaze :

Si vous n'êtes pas mariée : il faut attendre la fin de la période des "trente jours".

Si vous êtes mariée [ou en période de rencontres en vue d’un mariage] : cela est permis.

Voir : Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 390, Halakha 5, Pné Baroukh, chapitre 19, Halakha 10, Badé Hachoul’han, chapitre 390, note 34 et fin de la note 37, Béèr La’haï Ro’i [Rav Yo’haï Amar], question 123, Divré Sofrim - Kitsour, chapitre 40, Halakha 19-20.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur