Aujourd'hui à Paris
05:22 : Mise des Téfilines
06:35 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:15 : Coucher du soleil
22:07 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Scènes humoristiques dans une synagogue

Rédigé le Jeudi 12 Mai 2016
La question de Mikhal A.

Bonjour Rav,

Est-il permis de tourner des scènes humoristiques dans une synagogue, lieu où le respect est obligatoire (comme le fait Torah-Box) ?

Bravo pour votre 'Hizouk permanent par le biais de Torah-Box !

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21563 réponses

Bonjour,

Il est permis de tourner des scènes humoristiques dans une synagogue si le but recherché est de renforcer l'accomplissement des Mitsvot et leur pratique sans faille, et ce, bien que ce soit un lieu saint et que l'on doit s'y comporter avec crainte et respect.

Premièrement

Les comportements essentiellement interdits sont ceux qui sont irrespectueux et qui reflètent une légèreté d'esprit, faisant preuve de mépris envers l'endroit où l'on se trouve.

Voir Choul'han 'Aroukh-Ora'h 'Haïm, chapitre 151, Halakha 1.

Il va sans dire que les acteurs participant aux tournages des films en question n'ont aucune intention mauvaise et négative; bien au contraire, le but recherché est de mieux montrer à tout un chacun l'importance du Beth Haknesset et pousser à la crainte de Celui qui s'y trouve.

Deuxièmement

Si, au moment de la construction du Beth Haknesset, les responsables ont affirmé qu'il sera possible d'y faire certaines choses, sa sainteté est limitée et il sera permis d'avoir certains comportements.

Selon le Maguèn Avraham, chapitre 151, passage 34, rapporté par le Michna Broura, chapitre 151, passage 38, cela est valable même pour un Beth Haknesset situé en Israël. Voir Tsédaka Oumichpat, chapitre 12, Halakha 28.

En général, la plupart des responsables pensent à cela au moment de la construction.

N.B.

Il est à noter que prendre des photos ou filmer dans un Beth Haknesset ne constitue pas une interdiction en soi.

Voir :

Rav Aharon Zakaï dans Hatefila Véhilkhotéha, volume 2, page 160, note 7 et Beth Haknesset Kahalakha, chapitre 5, Halakha 10.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN