c Question au Rav : Se couvrir la tête pour la 'Amida pour une jeune fille

Se couvrir la tête pour la 'Amida pour une jeune fille

Rédigé le Mardi 19 Janvier 2021
La question de Anonyme

Chalom Rav,

J’ai lu dans le Yalkout Yossef que lorsqu’une jeune fille célibataire prie, de nos jours, elle ne se couvre plus la tête à temps plein, mais, a priori, pour la 'Amida, l’étude de la Torah et les bénédictions, elle devrait se couvrir la tête.

Doit-on agir de cette manière si on suit l’opinion de Rav Ovadia ou c’est l’opinion de Rabbi Yossef Karo ?

Doit-on le faire si on est dans un séminaire Ashkénaze ? Si oui, quelles sont les conditions (demander l’autorisation, etc.) ? Car ça va nous distinguer des autres.

Même par rapport à l'endroit où l'on se trouve, si personne ne le fait (par exemple à Lyon) ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27297 réponses

Bonjour,

De nos jours, les jeunes filles ne se couvrent pas la tête durant la récitation de la 'Amida et des Brakhot sauf si elles font partie d'une communauté qui suit cette coutume ET SI ELLES SE TROUVENT DANS UN ÉTABLISSEMENT OÙ TOUTES LES FILLES AGISSENT DE LA SORTE.

Voir Halakha Broura, volume 1, page 33, Halakha 19, Yalkout Yossef - Otsar Dinim Laïcha Vélabat, édition 5765, page 126, fin de la note 23 et page 788, Halikhot Bat Israël, pages 79-80.

1. Vous écrivez : "J’ai lu dans le Yalkout Yossef que lorsqu’une jeune fille célibataire prie, de nos jours, elle ne se couvre plus la tête à temps plein, mais, à priori, pour la 'Amida, l’étude de la Torah et les bénédictions, elle devrait se couvrir la tête."

Remarque : uniquement si elle est Séfarade et qu'elle se trouve chez elle, à la maison.

2. Vous écrivez : "Doit-on agir de cette manière si on suit l’opinion de Rav Ovadia ou c’est l’opinion de Rabbi Yossef Karo ?"

Réponse : à la maison, vous pouvez agir de la sorte.

3. Vous écrivez : "Doit-on le faire si on est dans un séminaire Ashkénaze ?

Réponse : non !

4. Vous écrivez : "Même par rapport à l'endroit où l'on se trouve, si personne ne le fait (par exemple à Lyon) ?"

Réponse : à la maison, oui, si vous le désirez. Ailleurs, non !

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN