Aujourd'hui à Paris
05:13 : Mise des Téfilines
06:28 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:23 : Coucher du soleil
22:16 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 7 Août 2020 à 21:01
Sortie du Chabbath à 22:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Se doucher à l'eau froide pendant les 3 semaines

Rédigé le Dimanche 21 Juillet 2019
La question de Naphtali F.

Bonjour,

Pendant plusieurs années, pendant Ben Hamétsarim, entre le 17 Tamouz et 1er Av, j'avais l'habitude de ne me doucher qu'à l'eau froide, pensant que l'eau chaude était interdite, jusqu'à que j'apprennes qu'il n'y a aucune coutume de cette sorte ramenée dans le Choul'han Aroukh.

Cependant, j'ai rencontré d'autres Ashkénazes qui faisaient comme moi pour la même raison.

N'y a-t-il vraiment aucune source à cette coutume ? Car si c'est le cas, c'est étonnant que plusieurs Ashkénazes agissent ainsi.

Existe-t-il un problème de Néder (vœu) dans ce cas ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21522 réponses

Bonjour,

1. Vous n'avez aucune obligation de procéder à une Hatarat Nédarim puisque vous pensiez qu'il s'agit d'une Halakha [obligatoire] et non d'une coutume [facultative].

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 214, Halakha 1, Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 1, fin de la réponse 47, Kol Nidré, chapitre 72, Halakha 9.

2. Dès aujourd'hui, il vous est permis de suivre la Halakha la plus répandue :

Dans le Choul'han 'Aroukh, chapitre 551, Halakha 16, le Rama tranche pour les Ashkénazim :

A partir de Roch 'Hodech, on ne se lave pas [même] à l'eau froide - Sauf le visage, les mains et les pieds [permis à l'eau froide]. Dans certains cas, il est permis de se laver à l'eau chaude, s'il s'agit d'un cas où l'on souffre énormément ou s'il s'agit de "salissures". Voir 'Arokh Hachoul'han, chapitre 551, Halakha 37.

Jusqu'à 28 degrés, on peut considérer que l'eau est froide.

Voir Or Israël [Rav Israël Schvarcz], page 236, Beth Aharon Véisraël, volume 101, page 58.

Avant Roch 'Hodech Av, il n'y a aucune restriction, il est permis de se laver tout le corps à l'eau chaude.

3. La coutume que vous mentionnez dans votre question existe mais elle n'est pas adoptée.

Voir Kol Hamit'abel 'Aléha, page 82, paragraphe 4.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN