Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:19 : Mise des Téfilines
05:49 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:58 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03
Afficher le calendrier
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Mardi 28 Juin 2022

Se laver à l'eau chaude Yom Tov

Rédigé le Jeudi 4 Mai 2017
La question de Xavier M.

Kvod Harav,

Est-il possible pour un Séfarade de se laver tout le corps à l'eau chaude avec de l'eau chauffée avant Yom Tov, même si cela entraîne une entrée d'eau froide et que celle-ci va se chauffer ?

Si oui, est-il possible de programmer que l'eau se chauffe pendant Yom Tov et l'utiliser dans les mêmes conditions ?

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6727 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il semblerait que les deux cas mentionnés dans votre question fassent l'objet d'un interdit.

Le Choul'han Aroukh (511-2) nous écrit qu'il est permis de chauffer de l'eau Yom Tov pour se laver le visage ou les mains.

Mais le Beth Yossef (rapporté dans le Choul'han Aroukh Harav 1) nous précise que, dans un bain (comme à l'époque où les bains étaient publics), il est interdit de se laver avec l'eau chauffée Yom Yov, même les mains, car nos Sages craignaient que l'on en vienne à chauffer l'eau pour se laver entièrement le corps (ce qui est un interdit de la Torah).

Si l'on s'en tient à ce qui vient d'être écrit, il sera interdit de se laver même les mains dans une salle de bain (qui est l'équivalence des bains publics d'antan), car l'eau chaude implique inévitablement une arrivée d'eau froide qui va être chauffée Yom Tov, et, a fortiori, se doucher tout le corps dans une salle de bain sera interdit.

Même si l'on réfute les arguments que nous venons de donner et que l'on fait chauffer l'eau pendant Yom Tov avec une minuterie, il n'est pas évident de considérer cette eau comme si elle avait été chauffée la veille de Yom Tov pour permettre de se doucher (selon le Choul'han Aroukh 511-3, mais le Rama n'est pas d'accord et l'interdit de toutes les façons).

En effet, des propos du Choul'han Aroukh (326-4), il ressort que, même si l'eau a été chauffée de manière permise, il sera interdit de s'en servir (voir Maguen Avraham Sé'if Katan 6).

Et même selon l'avis de Rabbi Akiva Eiguer (sur le Maguen Avraham Sé'if Katan 4) qui autorise l'utilisation de l'eau, s'il n'y a pas eu d'intervention humaine (comme la minuterie), cet avis est très difficile à comprendre, puisque le Choul'han Aroukh (326-3) nous interdit explicitement l'utilisation de l'eau chaude, même si celle-ci a été chauffée sans intervention humaine.

Il ressort également des propos du Choul'han Aroukh (326-1) que toute la permission éventuelle est donnée si on se lave à même le sol, mais pas dans un ustensile (comme une baignoire, par exemple), car, dans ce cas, il y a lieu de craindre que les gens confondent entre les opérations et en viennent à se permettre de chauffer l'eau directement, et il semblerait bien que, en permettant de se doucher dans une baignoire et dans une salle de bain avec de l'eau chauffée par minuterie, les gens en viendront à se permettre de chauffer l'eau Yom Tov, et il faudra donc l'interdire.

Tous ces éléments nous penchent à dire qu'il est interdit de se doucher à l'eau chaude Yom Tov, et, ce, même si l'eau a été chauffée avec une minuterie.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA