Logo Torah-Box

Se reconstruire après des attouchements

Rédigé le Lundi 21 Juillet 2014
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis une femme de 32 ans et étant enfant j'ai subi des attouchements de la part de mon oncle maternel.

Ces faits, qui ont duré des années de manière répétée, m'ont fait souffrir toute ma vie, et m'ont conduite à faire de mauvais choix en particulier dans mes relations amoureuses.

Que dit la Torah sur le sujet ? Le mariage oncle-nièce n'est pas interdit, ce qui m'a toujours choqué, mais la j'étais une petite fille, c'est encore autre chose.

Je veux me reconstruire et réussir à fonder un foyer juif. Quels conseils pouvez-vous me donner ?

La réponse de Arié HADDAD
Arié HADDAD
742 réponses

Chalom,

Votre question évoque un problème douloureux, mais votre démarche de vous exprimer, d'écrire sur le sujet est déjà un signe positif, significatif de la noblesse et de la pureté de votre volonté. 

La Torah considère que les sujets de Tsniout (pudeur) et de relations intimes sont les plus sacrés de la vie, à même de faire résider la Chékhina (présence Divine) parmi nous si nous les gardons comme il faut, et le contraire dans le cas inverse.

Si nous canalisons nos pulsions dans un cadre autorisé (mariage, lois de pureté familale) et que les époux sont mûrs et pleinement volontaires, c'est une Mitsva extraordinaire que l'on accomplit, un acte éminemment positif, apportant un épanouissement réel et une sainteté. Ceci est valable que ce soit dans une optique de procréation que celle de consolider les liens des époux. Mais en-dehors de ces conditions, c'est un crime !

Mais tout est réparable et vous pourrez tout à fait vous reconstruire et fonder un foyer juif exemplaire. Pour cela, vous devez vous entourer d'une personne spécialisée dans ce genre d'épreuve. Elle saura saura vous guider sans vous juger, afin de soigner votre souffrance et établir vos choix de conjoint sur des bases nouvelles et saines.

Surtout ne vous découragez pas, vous êtes une victime qui ne demande qu'à avancer et ceci est tout à fait envisageable.

En vous souhaitant beaucoup de réussite.

Kol Touv.

Les Inboxables (spécial Pessa'h)

Les Inboxables (spécial Pessa'h)

Un éventail de 250 questions-réponses consacrées à la fête de Pessa'h et au déroulement du Séder. 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Arié HADDAD