Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

Se suicider pour éviter de fauter

Rédigé le Dimanche 30 Août 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Le suicide est-il permis par la Torah pour éviter de faire un terrible péché (intentionnel, mais difficile d’arrêter) ou strictement interdit dans toute situation, exceptée quand il s’agit de sanctifier le nom d’Hachem ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28868 réponses

Bonjour,

1. Le suicide est strictement interdit, même si l’intention est d’éviter la transgression d’une faute. Cependant, si l’on est certain qu’un non-juif obligera de transgresser l’une des trois fautes [idolâtrie, adultère-rapport défendu, tuer son prochain], le suicide n’est plus interdit.

Voir Talmud Guitin 57b, édition Schottensteïn, note 44, Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 2, édition 5766, page 48, notes 147 et 152, page 51, note 161.

2. Nos maîtres, les décisionnaires, traitent de la question suivante : un homme menace de se suicider si l’on ne réalise pas son souhait [lié à une faute]. Doit-on transgresser la faute pour le sauver de son suicide ou non ?

Réponse : si l’homme est pleinement conscient [il ne souffre pas d’un trouble psychique / mental / psychiatrique], on ne transgresse pas la faute même si l’on est certain qu’il va se suicider.

Voir Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 2, édition 5766, page 45, note 135, Melamed Lého’il, volume 1, réponse 61.

3. Nos Sages, les 'Hakhamim, disent : « Mieux vaut se jeter dans un feu, plutôt que faire honte à son prochain en public ». Talmud Brakhot 43b, Talmud Baba Métsia 59a, Talmud Sota 10b.

D’après certains de nos maîtres, il est possible d’appliquer à la lettre, cet enseignement. Selon d’autres, cela est interdit.

Voir Cha’aré Techouva [Rabbénou Yona], partie 3, passages 137-139, Tossefot, passage Noa’h sur Talmud Sota 10b, Yabia Omer, volume 6, Yoré Déa, réponse 13, passage 12, Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 2, édition 5766, page 52, notes 164-165, Chévet Halévi, volume 8, réponse 172.

Tout n’a pas été dit ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN