Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:39 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:34 : Coucher du soleil
22:31 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Seul avec mon beau-fils, Yi'houd ?

Rédigé le Mercredi 12 Août 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

En ce moment, mon mari et moi hébergeons son fils (qui n'est pas le mien) âgé de 23 ans.

Il ne va pas aux Téfilot avec son père, et, du coup, je me retrouve souvent seule à la maison avec lui et cela me gêne beaucoup...

Est-ce considéré comme Yi'houd (isolement interdit) ?

Comment puis-je gérer la situation sachant qu'il n'y a personne d'autre à la maison de présente à ces moments ?

Mon mari reste dans la ville ; est-ce suffisant d'entrouvrir la porte ?

Je vous remercie pour vos conseils.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30527 réponses

Bonjour,

Si votre mari se trouve en ville, le Yi'houd avec votre gendre n'est pas interdit.

D'après certains décisionnaires, vous bénéficiez de cette permission même si votre mari vous a donné la permission de rester à la maison et même si vous savez pertinemment, qu'il ne viendra pas à la maison avant une certaine durée [1 heure, par exemple]. Voir Micheméret Hayi'houd, chapitre 7, Halakha 3 et 8.

Si vous désirez laisser la porte entrouverte, c'est bien, mais ce n'est pas obligatoire.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Michmérèt Hayi'houd.
Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN