c Question au Rav : Statut d'oignons coupés ayant passés la nuit

Statut d'oignons coupés ayant passés la nuit

Rédigé le Mercredi 13 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai coupé des oignons hier soir avec l'intention de les congeler, mais j'ai oublié, et les oignons sont restés dans un sachet fermé sur le plan de travail toute la nuit.

Sont-ils toujours aptes à la consommation ou est-il interdit de les consommer ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav David COHEN
Rav David COHEN
203 réponses

Bonjour,

La Guémara (Nidda 17a) rapporte que cela est dangereux en raison du "Roua’h Ra'a" (mauvais esprit) qui peut être présent sur ces aliments s’ils passent la nuit découverts.

Cependant, cette loi n’a pas été retranscrite dans le Séfer du Rambam ni du Tour et du Choul'han 'Aroukh, ce qui laisse à supposer que ce danger n’est plus d’actualité (voir Chout Yad Haméir Siman 19, Chout Péri Hassadé 3 Siman 61,2, Chout Chèm Arié Yoré Dé'a Siman 27, Yaskil 'Avdi Ora'h 'Haïm partie 7, Siman 44,4).

D’ailleurs, c’est ce qu’écrit le Rachal ('Houlin chapitre 8, Siman 12) explicitement en s’appuyant sur le Tossefot dans le traité Yoma (77b) et le traité 'Houlin (107b).

Malgré tout, il sera correct de faire attention a priori à ne pas laisser ces aliments découverts au cours de la nuit, si ce n’est qu’ils ont été assaisonnés, salés, cuits, grillés, ou qu’on a versé de l’huile dessus (Kaf Ha'haïm 116,92 et 116,93 et Chévèt Halévi partie 3, Siman 169).

A posteriori, si cela n’a pas été respecté, on pourra les consommer (Halikhot 'Olam partie 7 Parachat Pin'has Ote 13, page 214, Yabi'a Omer partie 10, Siman 9, Chévèt Halévi partie 6, Siman 111, Ote 5 et Tsits Eliezer partie 18, Siman 46).

En conclusion, vos oignons sont autorisés à la consommation.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David COHEN