c Question au Rav : Stockage et vérification des épices

Stockage et vérification des épices

Rédigé le Mercredi 31 Août 2016
La question de Rébecca H.

Bonjour Rav,

Je vis à Paris, et en rangeant ma cuisine, j'ai trouvé des insectes dans un sachet fermé de graines de sésame (date non périmée).

Suite à cela, je me demande que faut-il mettre au congélateur ou frigidaire comme épice ?

Y a-t-il un risque quand les épices sont moulues comme le cumin, paprika etc. ?

Merci, et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
26740 réponses

Bonjour,

Comme vous l’avez remarqué, dans le sésame, il peut y avoir des occupants qui se promènent d’une manière « illégale ».

Les grains de sésame

Si vous l’avez conservé durant une longue période en dehors du réfrigérateur ou du congélateur, il faut procéder ainsi [voir Bédikat Tolaïm - seconde édition [en français], page 151] :

1. Verser le sésame dans une passoire et l’agiter au-dessus d’un plan clair.

2. Examiner ce qui tombe.

3. S’il y a du mouvement, tout doit être jeté.

4. Si non : éparpiller le sésame sur une assiette et le vérifier [assez rapidement] afin de s’assurer qu’il n’y a rien de suspect entre les grains.

5. Les points noirs à l’extrémité des grains ne sont pas un signe de contamination.

6. Si les grains sont reliés par des fils [de soie], c’est un signe de présence de vers. Il faut tout jeter.

En ce qui concerne les épices :

Une fois vérifiés, les aliments comme les légumineuses, les épices, la farine, etc. doivent être conservés au réfrigérateur pour toute utilisation ultérieure.

Ceci évitera le risque de contamination.

Toutes les épices moulues [en poudre] risquent d’être contaminées pendant leur stockage dans les entrepôts, puis dans les magasins, et même à la maison [certaines épices durent parfois plusieurs années !].

Il en est de même pour les poivrons séchés ou les autres épices en feuilles.

La vérification des épices [tiré d’un ouvrage en couleur qui paraîtra prochainement aux éditions Torah-Box]

Première méthode

Passer l’épice à travers une passoire [type passoire à lait] et regarder ce qui reste dans la passoire. Cette méthode est interdite le Chabbath.

Seconde méthode

Éparpiller l’épice en poudre sur une assiette blanche sans superposer et examiner attentivement sous la lumière.

Si des boules se sont formées dans la poudre, ce sont peut être des « nids d’insectes ».

Vérifier en appuyant légèrement sur la boule avec le doigt.

Si la boule s’effrite et redevient de la poudre, sa formation est due à l’humidité.

Par contre, si en appuyant avec le doigt, on sent une certaine résistance un peu élastique, et la boule ne s’effrite pas, c’est certainement un nid d’insectes.

Dans ce cas, il faudra jeter toute la poudre de ce paquet, car, même passée à la passoire, il y a un risque que les vers se trouvant dans la poudre aient pondu des œufs minuscules pouvant passer à travers les trous de la passoire.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN