Aujourd'hui à Paris
04:30 : Mise des Téfilines
05:58 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:53 : Coucher du soleil
22:53 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Talmud : pourquoi des peines de morts impraticables ?

Rédigé le Vendredi 6 Juin 2014
La question de Massyle L.

Erev Tov cher Rav,

On dit que les conditions fixées pour appliquer les peines de mort (adultères, etc.) rendent celles-ci impossible, menant à un moratoire permanent.

Si c'est le cas, pourquoi Hachem nous a-t-Il ordonné ces peines de mort si leur application est impossible ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21001 réponses

Chalom,

Il y a une petite rectification à apporter dans la syntaxe de votre question.

Il est évident que l'intention du Maître du monde en ordonnant les différentes peines de mort, est de les pratiquer lorsque les situations appropriées se présentent.

Les nombreuses conditions à remplir pour les appliquer n'ont pas été exigées pour que le tribunal ne mette jamais à mort qui que ce soit. Ceci est évident !

Il suffit d'étudier les nombreux textes du Talmud, en particulier les Traités Sanhédrin et Makot, pour s'apercevoir de l'intelligence profonde de chaque détail concernant ce sujet. 

D'autre part, il faut savoir que si pour une raison ou une autre le tribunal n'est pas en mesure d'appliquer la peine de mort, le tribunal céleste, Lui, s'en charge dans la plupart des cas. Bien entendu, dans une telle éventualité, le fauteur aura le privilège de pouvoir se repentir avant que la colère divine ne se déverse sur lui.

Pour agrémenter la réponse ci-dessus et uniquement pour cela, il est possible d'ajouter ce qui suit :

Le prophète dit au nom du Créateur : "Je ne souhaite pas que le méchant meure, mais qu'il renonce à sa voie et qu'il vive. Revenez, revenez de vos voies mauvaises, et pourquoi mourriez-vous...." (Yéhézkel [Ezechiel], chapitre 33, verset 11).

Tout commentaire serait superflu !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN