Aujourd'hui à Paris
07:28 : Mise des Téfilines
08:35 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:28 : Coucher du soleil
18:17 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Téfilines : pourquoi 4 compartiments ?

Rédigé le Dimanche 18 Mars 2018
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Quelle est la source dans la Torah des quatre compartiments des Téfilines de la tête ?

Combien de fois est marqué "Totafot" avec un Vav dans la Torah ? Est-ce là la raison ?

Merci pour la réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17993 réponses

Bonjour,

Dans le Talmud Mena'hot 34b [lignes 1-3], il y a une discussion à ce sujet.

Selon Rabbi Yichmael, les Téfilines de la tête ont 4 compartiments, car la Torah qualifie à trois reprises les Téfilines de la tête en mentionnant le mot Létotafot. Voir Chémot 13, verset 16, Dévarim 6, verset 8 et Dévarim 11, verset 18. Le mot Létotafot est écrit, deux fois, sans la lettre Vav après la lettre [לטטפת / לטוטפת] et une troisième fois, avec la lettre Vav après la lettre Fé [לטוטפות].

Lorsqu'il est écrit sans Vav, il est possible de le lire Létotéfète [au singulier]. Mais lorsqu’il est écrit avec un Vav, il se lit Létotafot [au pluriel - minimum : 2]. D'où quatre compartiments [1+1+2].

Selon Rabbénou Nissim sur Talmud Sanhédrin 87a, passage Davar Zou Halakha, l'origine de cet enseignement est une Halakha Lémoché Misinaï - enseignement transmis oralement, par Hachem à Moché Rabbénou sur le mont Sinaï. Ce que dit le Talmud Mena'hot 34b n'est qu'une allusion à cet enseignement.

Tossefot, passage Létotafot, sur Talmud Mena'hot 34b explique autrement.

Selon Rabbi Akiva, le mot Totafot [lui-même] signifie quatre - Tat = 2 [dans un endroit portant le nom de Katpi]. Pat = 2 [dans un autre endroit - Afriki].

A ce sujet, voir Talmud Ména'hot 34b, édition Schottensteïn, notes 7-8.

Quelques petites perles à ce sujet

Les quatre passages de la Torah contenus dans les Téfilines sont les fondements de notre sainte Torah.

Les deux premiers passages évoquent la sortie d'Egypte, sur laquelle reposent notre Emouna [foi] en D.ieu [qui nous a délivrés de l'esclavage et fait de nous Son peuple] et notre devoir de Le servir.

Il a été prouvé alors qu’Il est le Tout-Puissant et qu’Il dirige ce monde comme Il le désire.

Les deux autres passages proclament l'unicité de D.ieu et notre acceptation de Sa royauté, le concept de récompense et de châtiment, et l'obligation d'observer tous Ses commandements.

Ces principes doivent nous accompagner quotidiennement en s’y vouant corps et âme et en y soumettant nos cinq sens [la vue, l’odorat, le gout, l’ouïe, le toucher].

La tête regroupe quatre de nos cinq sens : la vue, l’odorat, le gout et l’ouïe.

C’est pourquoi les Téfilines de la tête sont séparés en quatre compartiments contenant une Paracha chacun, afin de sanctifier chacun de ces quatre sens.

La main ne regroupe qu’un seul des cinq sens : le toucher.

C’est pourquoi les Téfilines de la main ne comportent qu’un seul compartiment contenant les quatre Parachiot, afin de sanctifier le sens qui lui est propre.

Voir : Téfila Lémoché, chapitre 4, note 6 au nom du Tossefot Haroch, fin de la Parachat Bo et au nom de nombreux autres de nos maîtres.

Les Téfilines sont portés sur le bras, qui représente notre faculté d'action, face au cœur, siège de l'émotion, et sur la tête, siège du cerveau et du souvenir.

Ceci, afin de soumettre nos mains, nos pensées, et nos envies à la volonté d'Hachem.

Il est obligatoire d’y penser au moment de la pose, et, par la suite, de temps à autres. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 25, Halakha 5 et Choul'han 'Aroukh, chapitre 37, Halakha 2.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur