Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Toucher son père en étant Nidda

Rédigé le Jeudi 10 Janvier 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Doit-on éviter les contacts avec notre famille (frère, père, grand-père) lorsqu'on est Nidda ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

Toutes les restrictions en vigueur lorsque la femme est Nidda ne s'appliquent pas avec les proches de la famille.

Exemples : Il est permis à une femme, durant sa période de Nidda, de passer, à son frère ou à son papa, un objet de main à main, il est permis de manger à la même table, sans poser quoi que ce soit sur la table.

Dans le Choul'han 'Aroukh - Even Haézer, chapitre 21, Halakha 7, il est mentionné que le papa a le droit d'embrasser sa fille.

Nos maîtres, les décisionnaires, font remarquer que cela est permis même si la fille est Nidda.

Il en est de même pour la maman avec son fils.

Voir Oum Ani 'Homa, pages 119-120 et Betsel Ha'hokhma [Rav Bétsalel Stern], volume 3, réponse 12.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN