Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:31 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier

Toutes les pensées viennent-elles d’Hachem ?

Rédigé le Mercredi 31 Mars 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Toutes les pensées viennent-elles d’Hachem ? Par exemple, les pensées angoissantes.

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Yona GHERTMAN
Rav Yona GHERTMAN
64 réponses

Chalom,

Le Rambam explique qu'il n'est pas possible qu'Hachem nous incite à accomplir des actions liées à une Mitsva ou à une 'Avéra (transgression). En effet, cela serait contraire au principe du libre-arbitre, selon lequel nous avons la pleine capacité de prendre nous-mêmes nos propres décisions [Chmona Prakim, livre 8]. Or, une décision provient nécessairement d'une pensée. Par conséquent, il n'est pas possible que toutes nos pensées viennent d'Hachem, car cela inclurait également les décisions liées à l'accomplissement des Mitsvot.

Par ailleurs, vous prenez en exemple "les pensées angoissantes". L'angoisse est un sentiment incompatible avec la "Sim'ha" (joie). Or, la Sim'ha est un élément fondamental du service de D.ieu, ainsi qu'il est dit : "Toutes ces malédictions te surviendront (...) parce que tu n'auras pas servi Hachem ton D.ieu avec joie"    [Devarim 28, 45-47 ; cf. Hilkhot Techouva 9, 1 et Kouzari 3, 11]. Ainsi, Hachem ne nous insufflera pas des pensées angoissantes, tristes, ou déprimantes, car une telle chose nous éloignerait de ce qu'Il nous demande de faire : Le servir dans la joie.

Cependant, on trouve à propos du roi Chaoul qu'Hachem lui a insufflé "un mauvais esprit" qui l'a fait sombrer dans la mélancolie, puis progressivement, vers l'obsession de vouloir tuer David Hamélèkh [Chmouel I, chapitre 16 et suivants]. Don Its'hak Abrabanel [commentaire sur Chmouel I 16, 14] réfute énergiquement l'idée qu'il s'agisse ici d'une orientation du libre-arbitre. Il rapporte donc plusieurs explications [dont celles du Rambam au sujet de versets semblant signifier qu'Hachem influence le libre-arbitre des hommes, cf. Chmona Prakim Ibid., et Moré Névoukhim 2, 48], afin de conclure par celle lui semblant le plus juste : Après avoir désobéi à l'ordre d'Hachem d'anéantir totalement la descendance d'Amalek, Chmouel Hanavi lui a annoncé qu'il devenait désormais comme le reste des gens. Chaoul ne fait que ressasser cet épisode et en éprouve une si grande tristesse qu'il sombre alors vers la mélancolie. Le verset écrit donc que le "mauvais esprit" venait d'Hachem pour signifier que Chaoul était très mal en raison de la brisure du lien particulier qu'il entretenait avec Hachem. Il percevait donc son état comme venant de Lui.

En conclusion, toutes les pensées ne viennent pas d'Hachem, car si tel était le cas le principe fondamental du libre-arbitre serait remis en question.

A votre disposition pour plus de précisions.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yona GHERTMAN