Logo Torah-Box

Un excellent dessert de Chabbat : le manger le soir ou le midi ?

Rédigé le Mercredi 27 Mai 2020
La question de Maurice L.

Chalom Rav,

Si nous avons acheté une superbe glace ou un beau dessert autre en l'honneur du Chabbath et qu'il n'y en a pas assez pour en manger à la fois vendredi soir et à la fois samedi midi, y-a-t il un intérêt de la réserver pour le repas du vendredi soir ou du Chabbath midi ou c'est la même importance ?

Merci

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
2683 réponses

Chalom,

1. L'honneur dû à la journée du Chabbath est plus grand qu'à la nuit (vendredi soir), et cela même dans le choix de ses vêtements par exemple. On réservera donc la belle glace ou le mets spécial pour le deuxième repas de Chabbath, en journée. (Choul'han Aroukh 271-3)

2. D'ailleurs, toutes les familles du monde respectent cette halakha lorsqu'ils réservent leur 'Hamin (Dafina, Pkaïla, Tcholent,...), ce bon ragoût qu'on mijote de longues heures... pour le second de repas de Chabbath, en journée, car c'est un moment plus important que la veille. ('Hout Chani IV, 165-17)

3. La raison pour laquelle l’honneur du Chabbath en journée est plus grande que la nuit est qu'il y a plus de repas de Chabbath en journée (deux) qu'en soirée (une). ('Aroukh Hachoul'han 289,2). De plus, la sainteté du Chabbath dans le Temple était surtout reconnaissable de jour car on y sacrifiait le sacrifice du Moussaf alors que de nuit aucun service n'était fait, ainsi nos Sages ont décidé d'accorder plus d'honneur au jour qu'à la nuit du Chabbath. (Zohar Hakadoch, Yitro, p.88)

Tout ceci est consigné dans le livre Halikhot Chabbath p.25, du Rav Ofir Malka.

Chabbath Chalom et bon appétit !

Echet Haïl Aujourd’hui souple

Echet Haïl Aujourd’hui souple

Partir à la découverte de la Echet ‘Haïl, c’est partir à la découverte de soi-même. À la fois puissant et inspirant, cet ouvrage remarquable conduira chaque femme à comprendre comment la Torah l’aide à tracer sa propre voie.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU