Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Une femme peut-elle demander une bénédiction au Sandak ?

Rédigé le Dimanche 11 Juin 2017
La question de Elisa H.

Chalom Rav,

Une femme ou jeune fille a-t-elle le droit d'aller voir le Sandak à la fin d'une Brit Mila afin de lui demander une Brakha, ou bien est-ce un manque de Tsniout ?

En est-il de même si l'on connait le Sandak (famille ou autre) ?

Le Sandak a-t-il alors le droit de mettre ses mains directement sur la tête ou bien doit-il bénir à distance ?

En vous remerciant.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

1. Les femmes ne doivent pas se rendre chez le Sandak afin de lui demander une Brakha et surtout s’il se trouve dans la partie du Beth Haknesset [ou de la salle] réservée aux hommes.

2. S’il s’agit d’un grand Rav connu et qu’il n’y voit pas d’inconvénient, cela est possible, si et seulement si, il ne se trouve pas dans la partie du Beth Haknesset [ou de la salle] réservée aux hommes.

3. Dans tous les cas, le Rav ne posera pas ses mains sur la tête de la femme [mais, uniquement, à quelques centimètres au-dessus] et il ne sera pas permis à la femme d’embrasser la main du Rav.

4. La papa peut bénir ses filles et ses petites-filles comme à l’accoutumée.

5. Rav Ovadia Yossef disait : « Chaque femme qui respecte scrupuleusement les lois de Tsniout n’aura pas besoin de la Brakha d’un Rav [ou du Sandak], elle sera bénie par le Maître des bénédictions ! ».

Voir :

Taharat Habayit, volume 1, page 39,

Yalkout Yossef, Otsar Dinim Laïcha Vélabat, page 795, Halakha 26.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN