Aujourd'hui à Paris
04:30 : Mise des Téfilines
05:58 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:53 : Coucher du soleil
22:53 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Une personne forcée à manger doit-elle faire la bénédiction ?

Rédigé le Lundi 29 Juin 2020
La question de Gad A.

Chalom Rav,

Est-ce qu'une personne forcée à manger doit réciter la bénédiction avant consommation ? Je pense notamment aux enfants ou aux personnes très âgées qu'on doit parfois forcer à se nourrir normalement.

Merci

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
1745 réponses

Chalom,

1. Une personne forcée par une autre à manger ou boire ne devra pas réciter de bénédiction avant cela car même si son palais en tire un plaisir, il n'y a pas lieu de louer Hachem d'une chose faite contre notre volonté. (Rav Ofir Malka dans Halikhot Brakhot p. 82, Beth Yossef et Rama 204-8)

2. Cependant, dans le cas d'un jeune enfant ou d'une personne âgée qui a un peu perdu la raison, qu'on menace parfois avec bienveillance pour arriver à les nourrir correctement, ils doivent tout de même réciter la bénédiction car notre intention est pour leur bien et leur refus est seulement dû à un manque de conscience car s'ils avaient une pleine conscience, ils voudraient eux-même se nourrir.

Bonne chance !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU