Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Une prophétie négative peut-elle s'annuler ?

Rédigé le Dimanche 3 Février 2019
La question de Rudy U.

Bonjour Rav,

Une des 5 preuves que nous nous trouvons dans la période de la fin des temps est que la terre d'Israël sera gouvernée par des juifs qui s'opposent à la Torah.

Or, il me paraît que c'est une prophétie négative.

Une prophétie négative peut-elle ne pas se réaliser grâce à la Téchouva et à la Midda de Ra'hamim (attribut de miséricorde) d'Hachem ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19174 réponses

Bonjour,

Vous faites allusion aux enseignements de nos Sages, les 'Hakhamim, dans Sota, chapitre 9, Michna 15 ainsi que dans le Talmud Sanhédrin 97a-98a.

Il est vrai que la description livrée par nos Sages est assez effrayante et nous coïncide, quelque peu, avec ce qu'il est possible de voir de temps à autres, mais il est interdit de penser que nous sommes "voués à l'échec". Les prières sont toujours possibles et nous avons le devoir et l'obligation d'investir tous nos efforts dans les prières incessantes, dans l'étude de la Torah ainsi que dans l'accomplissement des Mitsvot, de la manière la plus parfaite et sans la moindre faille.

D'ailleurs, nos Sages disent : "Machia'h se dévoilera dans une génération où tous seront justes ou dans une génération où tous seront méchants."

Voir Talmud Sanhédrin 98a.

Nous voyons, donc, qu'il est possible que tous les juifs soient justes à l'époque qui précédera la venue du Machia'h. Il faut prier pour cela.

Il y a beaucoup à dire à ce sujet.

Voir les belles explications rapportées dans l'édition Schottensteïn du Talmud Sanhédrin 98a, note 46.

Mais gardons en mémoire ce que nous enseigne le Rambam :

Le processus de la délivrance et toutes les étapes que nous devrons franchir sont inconnues de la plupart de nos maîtres. Même les versets de nos prophètes sont assez obscurs et d'une certaine profondeur. Il y a de nombreuses discussions à ce sujet et il n'est pas facile d'en tirer des conclusions claires et précises.

Voir Hilkhot Mélakhim, chapitre 12, Halakha 2.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Hilkhot Mélakhim.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur