Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:47 : Mise des Téfilines
06:07 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:28 : Coucher du soleil
22:23 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34
Afficher le calendrier

Vendre des Smartphone à des juifs

Rédigé le Dimanche 26 Mars 2017
La question de Jonathan M.

Bonjour Rav,

J'aimerais me lancer dans un business de smartphone, mais, compte tenu des catastrophes d'aujourd'hui et des dangers de l'internet, j'aimerais vous demander s'il serait permis d'en vendre à des personnes juives, sachant que celles-ci en ont déjà un, ou en achèteront autre part si je ne leur vends pas ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Rahamim ANKRI
Rav Rahamim ANKRI
480 réponses

Chalom,

Je pense que si vous avez eu le courage de nous poser cette question, c'est que la crainte de D.ieu vous accompagne.

Je ne sais pas si vous comprenez l'hébreu, mais si c'est le cas, je vous conseille un livre qui est sorti récemment à ce sujet "Az'akat Emet", sinon, un autre livre qui pourra vous être aussi utile en français "Des limites à portée de tous". De plus, vous avez des cours audio en hébreu du Rav Tsvieli Bentsour, qui est un professionnel dans le domaine, ou en français de Jérémy Berrebi.

En ce qui concerne votre question, il vous est formellement interdit de vous tourner vers ce business.

Bien que je n'aie pas l'habitude d'être sévère au niveau de la Halakha, en ce qui concerne ce sujet, nous remarquons les dégâts aussi bien pour ceux qui le vendent, que pour ceux qui l'achètent.

Tous les grands de cette génération, aussi bien Séfarades qu'Ashkénazes, l'ont interdit de façon claire. Bien que le rôle d'un juif dans ce monde soit d'élever la matière, en ce qui concerne ce domaine, nous pouvons le faire de la façon permise, c'est-à-dire avec certains filtres qui sont à notre disposition pour les personnes qui travaillent et qui ont besoin de cet outil.

De plus, récemment, j'ai eu une entrevue avec le Gaon Rav Tsadka, qui, depuis un certain temps, peu importe la raison de son intervention, parle systématiquement de ce sujet, vu les dégâts causés dans notre génération, et il a été clair : si notre travail n'en nécessite pas, nous n'avons pas le droit d'en posséder.

Aussi, le Gaon Rav Steinman, que D.ieu puisse lui donner la bonne santé et longue vie, s'exprime de façon virulente à ce sujet.

Ce n'est pas pour vous dissuader ou influencer votre choix que je vais terminer par une histoire qui est arrivée à mes oreilles ces jours-ci, mais pour vous faire prendre conscience des faits :

Après quelques années de mariage, un jeune couple israélien traditionnaliste de Jérusalem que je connais personnellement, a enfin réussi à avoir un enfant Baroukh Hachem. Le mari a décidé d'ouvrir un magasin de téléphone portable pour sa Parnassa, mais, au fur et à mesure, il s'est lié à une cliente, mariée et mère de 6 enfants, qui venait lui amener son téléphone à réparer... Ils ont finit par divorcer et se marier ensemble.

Cette histoire a moins de 3 mois. Je ne sais pas si ce nouveau couple a un avenir, mais ce dont je suis sûr, c'est que leur passé les rattrapera un jour. Que D.ieu nous garde.

Je suis désolé de m'être exprimé si clairement et d'avoir peut-être fait tomber à l'eau votre projet, si vous m'écoutez, mais je peux vous garantir que si vous suivez les conseils de nos Sages, toutes les bénédictions inscrites dans la Torah s'exauceront sur vous et votre famille.

D'ailleurs, après avoir suivi les conseils du Rav Tsadka, deux de mes élèves ont été exaucé dans le même mois.

Brakha Véhatsla'ha.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Rahamim ANKRI