c Question au Rav : Vendre une maison avec un jardin où il y a des arbres fruitiers

Vendre une maison avec un jardin où il y a des arbres fruitiers

Rédigé le Lundi 5 Juillet 2021
La question de Anonyme

Chavou'a Tov,

En cas de vente d'une maison (acte déjà réalisé) qui comporte des arbres fruitiers (au moins 5) et dont on sait que ceux-ci seront arrachés car construction d'un bâtiment, doit-on faire une Brakha spéciale pour se désolidariser de ces arbres ?

Merci pour votre réponse car beaucoup d'animation autour de cette question.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27713 réponses

Bonjour,

Apparemment, il s’agit d’une maison qui a été vendue à un non juif.

Si la maison a été vendue à un juif, contactez-nous de nouveau [*].

1 - Il est absolument permis de vendre un jardin où se trouvent des arbres fruitiers, à un non-juif même s'il est certain qu'ils seront déracinés par la suite [et surtout s’il s’agit de construire à l’emplacement des arbres].

2 - L'interdiction consiste à COUPER SOI-MÊME un arbre fruitier.

3 - De très nombreux décisionnaires pensent que lorsque l'on doit déraciner un arbre fruitier, il est possible de le vendre à un non-juif afin que ce soit considéré comme un arbre lui appartenant. Il est vrai que certains décisionnaires pensent que cette manière de faire n'est pas évidente. MAIS SELON TOUS, il est ABSOLUMENT PERMIS DE VENDRE À UN NON JUIF ["POUR DE VRAI"] UN JARDIN ATTENANT À UNE MAISON et l'acheteur non-juif fera ce que bon lui semble.

Beth Its'hak, Yoré Déa, volume 1, réponse 142, passage 7, Zéra' Emet, volume 2, réponse 33, ‘Ets Hassadé, chapitre 10, Halakha 4 et note 9.

[*] Voir ‘Ets Hassadé, chapitre 10, Halakha 3-10.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Beth Its'hak, Zéra' Emet, Ets Hassadé.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN