Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Vérification des cacahuètes et des amandes

Rédigé le Mercredi 26 Juillet 2017
La question de Simha B.

Chalom,

Comment vérifie-t-on les cacahuètes et les amandes ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

Ce qui suit est tiré d’un ouvrage qui sera bientôt édité par les soins de Torah-Box.

Les amandes

Amandes avec la coque

Casser la coquille et regarder attentivement. Elles sont généralement propres.

Amandes décortiquées

Regarder leur aspect extérieur [pas de trous ni de fils de soie], puis ouvrir en deux quelques amandes.

Si parmi elles, trois amandes sont contaminées, il faut ouvrir toutes les amandes de ce même paquet.

Parfois, il peut apparaître des traces de frottement sur la peau marron : ce sont des marques de coups que les amandes ont reçu au cours du décorticage [ou du transport] et ne sont pas des signes de contamination.

Par contre, si la peau marron a l’air « rongée », il faut les examiner avec beaucoup de soin.

Amandes concassées ou moulues avec la peau

Des fils collés entre elles sont un signe de contamination. Il est plutôt conseillé de moudre soi-même les amandes.

Amandes effilées

Elles sont, généralement, propres.

Ces amandes nécessitent un bon Hékhcher car certains fabricants mettent du lait pour les conserver.

Poudre d’amande

Les amandes étant moulues, il n’y a aucun souci à se faire quant à la contamination des amandes elles-mêmes. Mais il faudra faire attention à ce que la poudre n’ait pas été infestée une fois stockée pendant de longues périodes dans les magasins. Une fois le paquet ouvert, il faudra le garder au frais ou dans une boite hermétique.

Amandes émondées

Regarder leur aspect extérieur.

Ces amandes sont rarement touchées, à moins d’être très vieilles.

Les cacahuètes

Dans l’ouvrage cité plus haut, il est mentionné que la vérification des cacahuètes est identique à celle des amandes.

Ce qui suit est tiré de l’ouvrage Bédikat Tolaïm - Manuel de vérification des aliments - de la Rabbanith R. Benchaya :

1. Si la cacahuète ainsi que la fine peau brune qui l’entoure ont une belle allure, il est permis de la consommer,

2. Si la pellicule brune est partiellement endommagée, il faut griller les cacahuètes. Ensuite, il est permis de les consommer sans vérification.

3. Si la contamination est avérée, il faut griller les cacahuètes et les ouvrir une par une au préalable.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN