Logo Torah-Box

Vite faire Kiddouch après la prière du soir de Chabbat ?

Rédigé le Lundi 8 Juin 2020
La question de Jonathan B.

Chalom,

J'ai entendu qu'après la prière du soir de Chabbath il fallait vite faire Kiddouch ?! Pas compris l’intérêt.

Merci

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
2683 réponses

Chalom,

1. Il ne faut pas retarder la récitation du Kiddouch après la prière d'Arvit de Chabbath et même s'empresser quelque peu pour accomplir le plus vite possible la Mitsva de "souviens-toi du jour du Chabbath pour le sanctifier" (Chémot 20,8) qui se réalise par le biais du vin et donc de ce texte appelé "Kiddouch". (Choul'han 'Aroukh 271-1)

2. Dans le cas où le maître de maison et sa famille n'ont pas trop faim, on pourra retarder un peu la récitation du Kiddouch en sachant qu'on s'est déjà rendu quitte du Kiddouch dans la prière d'Arvit.

3. Il est évident que si des invités nous attendent à la maison, surtout s'ils sont nécessiteux, on ne retardera pas le Kiddouch sous prétexte de vouloir réaliser la Mitsva de "manger le repas de Chabbath avec appétit" (Choul'han 'Aroukh 249-2). Il est connu que lorsque notre maître le 'Hafets 'Haim avait des invités pauvres à ce moment-là chez lui, il sautait la récitation du chant "Chalom 'Aékhem" habituellement récité avant le Kiddouch (qu'il récitait pendant le repas), afin de ne pas faire attendre ses invités affamés. (Halikhot Chabbath II, p.59)

Chabbath Chalom !

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh, Halikhot Chabbath.
Bar-Mitsva

Bar-Mitsva

Lois et coutumes de cette étape essentielle de la vie du jeune garçon, qui inaugure officiellement son entrée dans le service divin.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU