Aujourd'hui à Paris
04:17 : Mise des Téfilines
05:48 : Lever du soleil
13:53 : Heure de milieu du jour
21:58 : Coucher du soleil
23:00 : Tombée de la nuit

Paracha Chéla'h Lekha
Vendredi 28 Juin 2019 à 21:40
Sortie du Chabbath à 23:04

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Yéchivat Hessder, c'est quoi ?

Rédigé le Mercredi 6 Mai 2015
La question de Ouriel X.

Bonjour,

Qu'est-ce qu'une Yéchivat Hessder exactement ?

Quelles sont les conditions pour y entrer ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
15268 réponses

Bonjour,

La "Yéchivat Hessder" est une Yéchiva où les jeunes garçons étudient durant une partie de leur service militaire.

Les conditions pour y entrer :

Aucune condition très particulière.

A propos du service militaire :

Avant de quitter ce monde, à l’âge de 93 ans, Rav Ovadia Yossef [1920-2013] rencontra le premier ministre israélien, B. Netanyahou. La seule requête qu’il lui adressa, avec les larmes aux yeux, était d’empêcher tous les politiciens du gouvernement désirant obliger les jeunes garçons à faire leur service militaire.

Les enfants de Rav Ovadia Yossef témoignent que sa santé s’est dégradée à partir du moment où le gouvernement était sur le point de voter des lois annulant une possibilité de report du service militaire pour ceux qui étudient à la Yéchiva.

« Le Rav Ovadia Yossef a été l’un des plus grands décisionnaires depuis l’époque de Rabbi Yossef Karo [1488-1575». Rav Acher Weïss lors d’un Hessped [oraison funèbre] sur Rav Ovadia Yossef.

Il suffit d’ouvrir ses nombreux ouvrages pour s’apercevoir qu’il ne s’agissait pas d’un être humain mais d’un ange. Même si l’on nous accordait trois fois 120 ans sur cette terre, il n’est pas évident que l’on puisse écrire la moitié de ses ouvrages.

Son dernier désir est, donc, à prendre en considération, et il est vivement conseillé de choisir une Yéchiva où l'étude est centrée sur l'envie d'étudier pour toujours. Une telle étude est incomparable à toute autre étude.

Voir Téhilim 27, verset 4.

Il va sans dire qu'un jour ou l'autre, il faudra quitter les murs de la Yéchiva, mais l'avenir du garçon dépendra étroitement de la catégorie d'étude qu'il aura connue.

Ci-dessous, un questionnaire qui m’est parvenu à propos de la Yéchivat Hessder et du service militaire.

Les réponses suivent chaque "question".

Il est fort possible que, pour certaines questions, il y ait d'autres réponses.

Pourquoi aller dans une Yéchivat Hessder ? Liste non-exhaustive et sans ordre particulier.

1) Pour connaître vraiment la société israélienne.

Réponse :

Qui a dit qu’il s’agit d’une Mitsva ?

Pensez-vous vraiment qu’il soit indispensable de connaître tout dans la société israélienne ?

Vous m’étonnez !

Apparemment, vous ne vivez pas dans la société israélienne !

2) Pour se confronter au monde réel sans vivre dans une bulle.

Réponse :

Lorsque Noa'h devait être protégé du déluge, il s’enferma dans une « bulle » sur l’ordre d’Hachem.

Voir Béréchit, chapitre 6, versets 13-22.

3) Pour avoir l'immense mérite de protéger le peuple d'Israël, sans avoir besoin de prétendre qu' « étudier le Talmud empêche les attentats ».

Réponse :

Ce que vous affirmez contredit ouvertement et en tous points ce qui est dit dans la Torah nous ayant été donnée sur le Mont Sinaï par Moché Rabbénou.

C’est très grave.

Voir Vayikra, chapitre 26, versets 3-13.

4) Pour s'ouvrir à des styles d'étude d'analyse variés, et pas se limiter au style lituanien.

Réponse :

Il y a du vrai dans ce que vous dites. Mais sachez que toutes les Yéchivot ne se ressemblent pas. Mais en ce qui concerne le service militaire, voir plus haut.

5) Pour étudier le Tanakh.

Réponse :

Pensez-vous vraiment qu’il ne soit pas possible d’étudier le Tanakh dans une Yéchiva, autre que celles que vous connaissez [même si ce n’est pas dans le cadre d’un cours] ?

6) Pour pouvoir découvrir la Torah sans risquer d'abandonner son sens critique.

Réponse :

Par définition, la Torah qui m’est connue nous éduque à voir la vérité et à aiguiser son sens critique. Voir Pirké Avot, chapitre 6, Michna 5-6 et Talmud Baba Métsia 84a [fin de la page].

7) Pour avoir l'occasion d'entendre autre chose que l'avis des "Guedolim" [les grands de la génération].

Réponse :

Ce que vous affirmez contredit ouvertement et en tous points ce qui dit la Torah nous ayant été donnée sur le Mont Sinaï par Moché Rabbénou.

C’est très grave.

Voir Dévarim, chapitre 17, versets 9-13 et ce que disent nos Sages, les ‘Hakhamim, à propos de ces versets.

Je préfère ne pas détailler.

8) Pour aider à la réalisation du rêve qu'ont eu nos ancêtres pendant deux mille ans et que nous vivons réellement.

Réponse :

La meilleure manière de réaliser le rêve de nos ancêtres est d’accomplir à la lettre le conseil de notre sainte Torah, à ce sujet.

Voir Vayikra, chapitre 26, versets 3-13.

9) Pour aider à la réalisation des prophéties de tous nos Prophètes.

Réponse :

Apparemment, vous ignorez certains chapitres des Prophètes.

Voir, par exemple, Yéshaya [Isaïe], chapitre 1, versets 1-31, chapitre 40, versets 1-19.

10) Enfin, et surtout, au-delà de tous les différends politiques et religieux - découvrir la Terre d'Israel et retracer là où Avraham, Its'hak et Ya'acov ont marché et fait l'histoire.

Réponse :

Cette Mitsva ne fait pas partie des 613 Mitsvot.

Et pour découvrir notre terre, il n’est absolument pas indispensable de faire son service militaire.

Tout n’a pas été dit à ce sujet !

Pour conclure, ci-dessous un message qui nous a été adressé :

Rav, je suis dans l’armée depuis 1 an déjà. Il y a 2 mois, j’ai été affecté à Hébron. Depuis que je suis arrivé, malheureusement, il ne m’arrive que des galères. Les nouvelles personnes avec qui je suis ne sont pas du tout religieuses, et malheureusement, je suis affecté et influencé. Avant de rentrer à l’armée, je devais rentrer dans l'unité Nétsa'h Yéhouda (unité religieuse), mais au dernier moment j’ai préféré aller dans les police des frontières. J’ai l'impression que toutes mes galères, tous mes manques etc. viennent de D.ieu pour me punir, ou alors c'est simplement une coïncidence, mais en un an (et le début a été très dur pour moi), je n'ai jamais ressenti ce manque de D.ieu en moi ...

D. S.

A vous d’en tirer les conclusions que vous désirez.

Je suis à votre entière disposition, Bé’ézrat Hachem, pour tout renseignement complémentaire.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur