Yom Tov Chéni en France pour un israélien

Rédigé le Vendredi 10 Juin 2016
La question de Avraham G.

Bonjour Rav,

Je suis israélien actuellement en France.

Pour Chavou'ot, le second jour, je fais Havdala à partir d'une allumette ou d'une flamme allumée ?

Et lundi, je ne fais pas les Mélakhot comme Yom Tov ?

Qu'en est-il des Téfilot et des Téfilines ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6455 réponses

Chalom Ouvrakha,

Vous devez faire la Havdala sans que personne de 'Houts Laarets ne vous voit ('Haïm Chaal du Rav Hida tome 1-74) et, à Motsaé Chabbath, vous ferez "Boré Méoré Haèch" sur une flamme déjà existante (Betsel Ha'hokhma tome 1-22). Vous ne pouvez pas éteindre cette flamme, tout comme tous les autres interdits que vous ne pouvez pas faire.

Bien entendu, le deuxième jour de Yom Tov, vous ne faites pas de Mélakhot, comme la coutume locale.

Concernant les Téfilot, le soir du premier Yom Tov à 'Arvit, vous faites la prière de 'Hol habituelle en Israël (à voix basse), et le matin du Yom Tov Chéni, vous mettrez les Téfilines sans que personne ne vous voit, c'est-à-dire chez vous, dans une pièce, vous direz Kriat Chéma' avec les Téfilines. Voir Kaf Ha'haïm 496 Sé'if Katan 35.

Kol Touv, et 'Hag Saméa'h.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA