La Paracha de Dévarim est toujours lue le Chabbat précédant Ticha béAv. Quels enseignements relatifs au 17 Tamouz et au 9 Av le Ben Ich ‘Haï tire-t-il de l’un des pessoukim de cette Paracha ? Quels sont les deux mois de l’année juive dont  les ‘Hakhamim disent qu’ils appartiennent à Essav ? Comment comprendre ces propos ? Que dit le Chev Chematéta sur le fait que -dans un passouk de Parachat Béréchit- le yétser hatov et le yétser hara soient respectivement désignés par les mots « tov » et « méod » ? Comment faire en sorte que les mois de Tamouz et Av deviennent des jours de joie ?