Au début de ce cours, Rav Chaya parle de la nécessité de dire le vidouy. Il rappelle l'importance d'agir et d'exprimer verbalement certaines choses, sans se contenter de pensées ou de sentiments. Il explique en quoi consiste la téchouva par crainte et la téchouva par amour ; et ce qui différencie ces deux notions. Il rappelle notamment que la téchouva méahava (téchouva par amour) transforme les fautes en mérites, et explique pourquoi elle possède une telle force. Il précise cependant qu'il ne faut pas se décourager si notre téchouva est -pour l'instant- uniquement motivée par la crainte ; car la téchouva méyira (téchouva par crainte) est très souvent une étape nécessaire pour pouvoir accéder à la téchouva par amour...