Logo Torah-Box

24 Février 2024 - 15 Adar 5784

Zmanim Ashburn

Personnaliser pour ma ville

05:31Aube - Alot haCha'har
05:58Début mise des Téfilines et Chéma
06:50Lever du soleil - Nets ha'Hama
08:57Fin du 1er Zman du Chéma (Maguen Avraham)
09:36Fin du 2ème Zman du Chéma (Gaon de Vilna)
10:06Fin 1er Zman de la Téfila (Maguen Avraham)
10:32Fin 2ème Zman de la Téfila (Gaon de Vilna)
12:23Mi-journée - 'Hatsot
12:53Min'ha Guédola
15:38Min'ha Kétana
16:48Plag Hamin'ha (Gaon de Vilna)
17:38Allumage Nérot
17:56Coucher du soleil - Chki'a
18:35Apparition des étoiles - Tstèt haKokhavim
18:37Sortie du Chabbat
19:16Nuit selon Rabbénou Tam
00:23Mi-nuit - 'Hatsot halayla

Daf Hayomi

Baba Kama 114

Michna Yomit

Nedarim 2-4

Hiloulot du jour

Rav Itshak Aboulafiah

Limoud au féminin

Etude n°140

Moussar du Jour - 15 Adar

On peut également entretenir la joie que l’on ressent grâce à certaines techniques/habitudes concrètes que l’on va essayer de développer b’H ces prochains jours, à savoir : le chant, la danse, les petites plaisanteries, la recherche en soi des points positifs etc … !

Un moyen efficace pour être joyeux réside dans la musique et le chant. Ces derniers réjouissent le cœur et l’âme. Ils sont même considérés comme ayant une vertu prophétique dans la mesure où ils suscitent parfois chez l’homme des sentiments élevés, une stimulation spirituelle tout en apportant à l’homme un sentiment d’apaisement.

Ainsi, comme nous l’avons déjà vu, le prophète Elicha’, après s’être mis en colère et avoir perdu, de ce fait, l’esprit prophétique, fit venir des musiciens afin de l’apaiser, lui redonner la joie et permettre ainsi à l’inspiration divine de revenir sur lui.

Evidemment, chacun connait sa propre sensibilité, et toutes les musiques ne suscitent pas les mêmes sentiments chez tout le monde, voire peuvent même créer des sentiments contraires. Voilà pourquoi, il importe à chacun de bien se connaître et ne retenir que les musiques qui nous rendent gais et joyeux, et bien sûr qui soient…cachères !

De même que la musique et le chant favorise la joie, la danse, réalisée dans un esprit de kedoucha, peut bouleverser l’équilibre psychologique du corps et susciter des sentiments de joie. Les explications spirituelles sont profondes et certaines nous échappent probablement. Retenons que de nombreux sages recommandent de danser le chabat, lors des fêtes, des mariages et autres réjouissances. [Jerome Touboul]
Newsletter Torah-Box

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

3 Mars 2024 - 23 Adar 5784

  • 05:47 Mise des Téfilines
  • 06:39 Lever du soleil
  • 12:22 Heure de milieu du jour
  • 18:05 Coucher du soleil
  • 18:43 Tombée de la nuit

Chabbath Vayakhel
Vendredi 8 Mars 2024

Entrée à 17:52
Sortie à 18:52


Changer de ville