Est-ce permis de fauter pour parvenir à ses fins ? A priori, c'est totalement interdit. Cependant, analysons les cas d'Esther Hamalka à Pourim, de Yaël dans sa tente avec le Général Sissra, d'Aharon Hakohen et de Moché Rabbénou pendant l'épisode du veau d'or. Et comprenons la teneur des enjeux (sauver tout le Peuple Juif), la puissance du contexte (cas de force majeure), et le niveau des personnages (prophètes), qui pourraient expliquer que dans certains cas, tout à fait exceptionnels, ce soit permis.