Aujourd'hui à Paris
07:25 : Mise des Téfilines
08:32 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:32 : Coucher du soleil
18:21 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Ne pas souhaiter 'Hag Saméa'h à 'Hanouka

Rédigé le Dimanche 25 Décembre 2016
La question de Anonyme

Bonjour,

Il m'a été rapporté que, pour 'Hanouka, il n'est pas d'usage d'utiliser l'expression "Hag Saméa'h", mais juste "Hanouka Saméa'h", car 'Hanouka n'est pas une fête au sens religieux du terme.

Cette remarque m'a laissé perplexe.

Pouvez vous m'éclairer à ce sujet, s'il-vous-plaît ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18036 réponses

Bonjour,

1. II n'est pas interdit de souhaiter 'Hag Saméa'h durant 'Hanouka ou Pourim.

Voir Otsar Ephraïm sur Bamidbar, volume 2, Parachat Béha'alotékha, page 445, Béèr Eliyahou [Rav Eliyahou Kats], pages 299-300 et Tsits Eliézer, volume 9, fin de la question 21, page 115 et volume 10, question 24, fin du passage 7.

2. Certains trouvent une allusion aux déguisements durant Pourim dans le mot חפש - 'Héfess du Téhilim 64, verset 7 : חג פורים שמח - 'Hag Pourim Saméa'h.

Voir Yalkout Yossef - Pourim [édition 5773], page 202.

Il apparaît donc que Pourim peut être qualifié de 'Hag. Pour 'Hanouka, il n'y aurait pas de différence.

3. Le Rav Meir Mazouz fait remarquer que la valeur numérique du mot ושמחה - "Véssim'ha" [359] dans la Méguila [chapitre 8, verset 16] est égale à celle de l'expression חג שמח - 'Hag Saméa'h [359].

4. Certains de nos maîtres disent que, durant 'Hanouka, il y a obligatoirement un Chabbath et un jour de Roch 'Hodech. D'autre part, 'Hanouka dure 8 jours, comme pour la Brit Mila.

Les lettres initiales de ces trois détails : שבת - מילה - חדש forment le mot שמח.

Voir Or Torah, volume 520, Kislev 5771, page 241.

Voilà l'origine de la coutume consistant à dire "'Hanouka Saméa'h".

5. Cependant, certains de nos maîtres disent qu'il est bien de marquer la différence entre les fêtes mentionnées dans la Torah [durant lesquelles, on offre des sacrifices] et celles qui ont été instaurées par nos Sages; et dire "'Hanouka Saméa'h" ou "Pourim Saméa'h".

Voir Béèr Eliyahou [Rav Eliyahou Kats], pages 299-300, Rav Yéoshoua Yéshaya Noïvirt dans Assia, volume 73, page 15, Mékadech Israël Véhazmanim [Rav Its'hak Hacohen Tawil] et Yéshouroun, volume 21, page 544.

C'est ainsi qu'il est habituel d'agir.

6. Dans certaines communautés, on dit uniquement "A Gutten 'Hanouka" - Bon 'Hanouka ou "'Hag 'Hanouka Saméa'h".

Voir Otsrot Ephraïm sur Bamidbar, volume 2, Parachat Béha'alotékha, page 445.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur