C'est grave. L’association Ahavat Israël est sous la menace d’une expulsion administrative par la mairie, après la fête de Souccot. Ce centre qui comprend une synagogue, un Collel et un Mikvé a été créée il y a dix ans pour les besoins d’intégration de la communauté française à Hertzliya Pitoua’h. Pour la sauver, soyons le plus grand nombre possible à signer une pétition en ligne et à venir manifester le jeudi 8 août à Hertzliya.

Une décision administrative est à l’origine de ce possible désastre, que D.ieu nous en préserve, qui concerne tous les Juifs de la ville, d’Israël, et du monde entier de passage à Hertzliya Pitoua’h. 

Cette décision administrative menace directement :

  • 5 offices quotidiens,
  • plus de 50 Bar-Mistvot et Brit-Milot par an,
  • 150 personnes étudiant chaque semaine jour et nuit,
  • 1 Mikvé homme, le seul dans toute la ville d’Hertzliya.

Au-delà de cette belle activité, il est à noter que le centre, situé au 90 rue Wingate, ne ménage pas ses efforts pour intégrer les nouveaux Olim de la ville et rassemble bien au-delà de la communauté française. Elle se mobilise aussi grandement pour le pays : soutien à Sdérot pendant les périodes de bombardement en provenance de la bande de Gaza, aux familles en difficulté durant Pessa’h, à plusieurs Yéchivot et Collelim, ainsi qu’aux soldats.

Il est le devoir de tout Juif de faire son possible pour préserver une synagogue menacée de destruction.

De nombreuses personnalités religieuses et politiques françaises et israéliennes se sont déjà manifestées en faveur du maintien du centre.

Vous est demandé : juste votre signature pour la pétition et votre présence à la manifestation

Ce n’est pas une décision financière qui motive cet arrêté municipal mais une décision administrative.

Pour tenter de sauver la synagogue, rien de plus simple :

Voir la vidéo Télécharger la vidéo

Voir la vidéo Télécharger la vidéo