Que signifie le mot "kadosh" en Hébreu ? En quoi le premier passouk de Parachath Kédoshim est-il étonnant et comment le comprendre ? A quelle(s) occasion(s) la Torah emploie-t-elle à nouveau le terme de "kédoshim" ? Comment atteindre la kédousha (sainteté) ? Que dit la Guémara Bérakhoth à ce propos ? Quel enseignement, fondamental dans la vie d'un Juif, pouvons-nous tirer de ce commentaire surprenant ? En quoi consiste la kédousha selon Rachi ? Ramban est-il d'accord avec cette définition ? Pourquoi la Torah dit-elle, au sujet d'Erets Israël, que c'est une terre où coule le lait et le miel ? Pourquoi avoir choisi précisément ces deux éléments pour faire la louange de ce pays ? La kédousha est-elle à la portée de chaque Juif ? Pourquoi ?