Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:25 : Mise des Téfilines
07:20 : Lever du soleil
12:23 : Heure de milieu du jour
17:26 : Coucher du soleil
18:06 : Tombée de la nuit

Paracha Bechala'h
Vendredi 3 Février 2023 à 17:15
Sortie du Chabbath à 18:16
Afficher le calendrier

2 Téfilot sans Kavana ou 1 Téfila avec Kavana ?

Rédigé le Mardi 22 Novembre 2022
La question de Maayan P.

Chalom Rav,

Vaut-il mieux faire deux prières par jour sans réelle Kavana (concentration), mais en récitant tout, ou une seule, bien, avec plus de concentration et de ferveur ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
33693 réponses

Bonjour,

Si vous êtes en mesure de réciter deux prières, vous réciterez une prière [la première ou la seconde] avec concentration et l'autre sans [ce que vous pensez être] concentration. Voir fin du Rachi sur Vayikra, chapitre 1, verset 17, Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 1, Halakha 4.

Il est à noter que l'essentiel des efforts de concentration doit être déployé dans la première bénédiction de la 'Amida - jusqu'à Baroukh Ata ... Maguène Avraham. Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 101, Halakha 1.

Je ne parviens pas à comprendre un détail de votre question. Comment est-ce que le fait de réciter une prière, empêche d'avoir une bonne concentration dans l'autre ?

Si vous faites allusion à Cha'harit et Min'ha, par exemple : il faut savoir que pour une femme l'essentiel est : Les Brakhot du matin, le Chéma' et la 'Amida.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN