Logo Torah-Box

3 filles et 3 garçons en cours, Yi'houd ?

Rédigé le Mercredi 22 Novembre 2017
La question de Anonyme

Bonjour,

Il m'arrive parfois d'avoir des cours à l'université où nous sommes très peu, et où il y a souvent soit 2 garçons et 3 filles, soit 3 filles et 2 garçons, soit 2 garçons et 2 filles, dans une salle fermée (pas à clé), et enseignant/enseignante compris.

Je suis Séfarade.

Est-ce que je tombe sous l'interdiction du Yi'houd ?

Sinon, au cas où, puis-je inventer un malaise et demander d'entrouvrir juste un peu la porte ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

Selon les Séfarades :

Une femme et deux hommes : Yi'houd interdit.

Une femme et trois hommes : Yi'houd interdit.

Deux femmes et deux hommes juifs "Cachères" : Yi'houd interdit. D'après certains, permis. Voir Otsar Hayi'houd, pages 16-17.

Deux femmes et trois hommes : Yi'houd interdit - Trois femmes et deux hommes juifs "Cachères" [détails uniquement par téléphone] : Yi'houd permis en cas de besoin. Voir Otsar Hayi'houd, pages 16-17.

Trois femmes et trois hommes : Yi'houd permis. Voir Choul'han 'Aroukh - Even Haézer, chapitre 22, Halakha 5. S’il s’agit de personnes non religieuses, il faut contacter un Rav, au préalable. Voir Afiké Mayim - Yi’houd, chapitre 6, Halakha 1-3. 

1. Si, à n'importe quel instant, il est possible qu'une personne de l'extérieur puisse pénétrer en classe ou ouvrir la porte [sans attendre d'en recevoir l'autorisation], vous n'êtes pas en situation de Yi'houd. Voir Michpat Hayi'houd, chapitre 16, Halakha 1-3.

2. Si la porte est transparente, même partiellement, et que l'on peut voir ce qui se passe dans la salle des cours, en étant à l'extérieur, vous n'êtes pas dans une situation de Yi'houd.

3. S'il y a des fenêtres dans la salle à travers lesquelles on peut voir, de l'extérieur, ce qui se passe dans la salle, vous n'êtes pas dans une situation de Yi'houd.

4. S'il y a des caméras de surveillance dans la salle, vous n'êtes pas dans une situation de Yi'houd.

Si vous êtes dans une situation interdite, il faut laisser la porte ouverte, de telle sorte que l'on puisse voir ce qui se passe dans la salle, en étant dans les couloirs [s'il y a des personnes qui passent de temps à autres].

N.B.

Dans cette réponse, je ne m'attarde pas sur les autres problèmes posés par la fréquentation d'un établissement scolaire mixte.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Argent et Halakha

Argent et Halakha

Livre-référence sur les droits et devoirs de l'homme en société, plus particulièrement dans le domaine civil et économique. 

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN