c Question au Rav : 5 questions sur Lamnatséa'h Binguinot

5 questions sur "Lamnatséa'h Binguinot"

Rédigé le Jeudi 3 Mars 2016
La question de Yann Samuel C.

Kvod Harabbanim,

1) J’ai entendu dire qu’il était extrêmement bon de lire "Lamnatséa'h Binguinot" en forme de Ménora, et encore mieux écrit en forme de Ménora sur un parchemin, et que l'on devait tenir le parchemin (ou à défaut, la page du livre de prière sur laquelle se trouve le Lamnatséa'h en forme de Ménora) verticalement, placé devant soi, comme si la Ménora était devant soi et qu'on l'allumait. Est-ce vrai ?

2) Est-ce vrai que le "Lamnatséa'h Binguinot" en forme de Ménora se trouvait en or sur le bouclier du Roi David ?

3) N’est-il bon que de lire "Lamnatséa'h Binguinot" en forme de Ménora sur un parchemin ou sur la page de son livre de prière, ou bien est-il aussi bon de porter sur soi, par exemple dans la poche intérieure de sa veste ou dans son portefeuille, le parchemin sur lequel est inscrit le "Lamnatséa'h Binguinot" en forme de Ménora et de le sortir lorsqu'on veut le lire ?

4) S'il est bien de porter sur soi le parchemin avec "Lamnatséa'h Binguinot" en forme de Ménora, devons-nous le mettre dans un étui ou au moins couvrir le parchemin avec un tissu ou un film plastique avant de le porter, ou bien pouvons-nous le porter sans l'avoir recouvert de quoi que ce soit ?

5) J'ai aussi entendu dire qu'il était bon pour la protection, la Parnassa, le succès, etc. (selon la bonne volonté d'Hachem de qui tout dépend, bien sûr) de lire "Lamnatséa'h Binguinot" en forme de Ménora en tenant le parchemin ou la page du livre de prière, devant soi verticalement, outre à Cha'harit et à Min'ha, plusieurs fois dans la journée, est-ce vrai ? Même dans la nuit, par exemple après avoir fait Kriat Chéma' 'Al Hamita ?

Toda Rabba pour la réponse.

Kol Touv.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6336 réponses

Chalom Ouvrakha,

Si nous nous référons à la source de cette Ségoula, nous trouverons la réponse à toutes vos questions.

En effet, le Rav 'Hida (Midbar Kedemot 4, 21) rapporte au nom du Maharchal que David Hamélèkh possédait une plaque en or (voir Yoma 44a au sujet du "Zahav Mofaz") sur laquelle figurait le Mizmor de Lamnatséa'h, et, effectivement, il la portait sur son bouclier, et, lorsqu'il méditait les secrets de cette Ménora, il réussissait et gagnait.

Aussi, dans son livre, le Rav 'Hida ajoute que, tout celui qui voit la Ménora tous les jours, médite dessus, et lit ce Mizmor en forme de Ménora a la promesse de ne rien avoir de mal et de réussir dans ses entreprises. Voir aussi Tsiporen Chamir 18 qui nous écrit que cette Ménora doit être écrite sur un parchemin.

La Yalkout Yossef (Hachkamat Haboker 1, 12) nous rapporte aussi partiellement cette Ségoula, en ajoutant que cela apporte de la grâce à la personne qui la lit sous cette forme.

Il faudra tout de même faire attention, comme nous le fait remarquer le Ben Ich 'Haï (Torah Lichma 306), à ne pas se servir du parchemin sur lequel est écrit le Mizmor comme marque-page; ce serait, 'Hass Véchalom, un mépris pour un objet saint.

Je n'ai trouvé nulle part qu'il faut la sortir avec soi, au contraire, certains Rabbanim évitent de le faire pour ne pas en arriver à manquer de respect à des écrits saints.

Aussi, je n'ai trouvé nulle part qu'il faut dire ce Mizmor plusieurs fois dans la journée, mis à part à la fin des trois 'Amidot de Cha'harit, Min'ha, et 'Arvit.

Concernant la position verticale de ce parchemin lors de sa lecture, je n'ai malheureusement rien trouvé non plus, mais on m'a rapporté au nom du Rav Meir Mazouz qu'il faut la positionner en vertical lors de sa lecture.

En conclusion : vous pouvez vous procurer un parchemin écrit en forme de Ménora et la lire le matin avant Baroukh Chéamar et avant la fin des 'Amidot, et ce sera largement suffisant.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA