Aujourd'hui à Paris
07:26 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
12:45 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 20 Décembre 2019 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:51

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

A partir de quand peut-on allumer les bougies de Chabbath ?

Rédigé le Dimanche 17 Novembre 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je souhaiterais savoir si je peux allumer les bougies de Chabbath avant midi ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17469 réponses

Bonjour,

1. Il est strictement interdit d’allumer les bougies du Chabbath à midi ou avant midi. Que ce soit en hiver ou en été.

2. C’est uniquement à partir de l’heure du Plag Hamin’ha que l’allumage est possible. Ce moment est mentionné dans certains calendriers : 30 à 70 minutes avant l’heure de l’allumage figurant dans les calendriers. Cela varie en fonction des pays et des périodes de l’année.

3. Si l’on allume les bougies avant l’heure du Plag Hamin’ha, d’après certains décisionnaires, on n’accomplit pas la Mitsva et la Brakha récitée est en vain.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 263, Halakha 4, Halakha Broura, volume 15, page 236, Halakha 39, Pisské Techouvot [nouvelle édition 5771], chapitre 263, passage 15.

4. Si on allume les bougies avant l’heure mentionnée dans le calendrier de la ville où l’on réside, il est obligatoire de prendre sur soi le Chabbath [afin que l’on puisse remarquer que l’allumage est fait en l’honneur du Chabbath], tous les travaux deviennent interdits et il n’est pas possible de poser une condition sur l’allumage.

Voir Halakha Broura, volume 15, page 231 et Or’hot Chabbath, volume 3, chapitre 27, Halakha 13.

D’après certains, il est possible de prendre le Chabbath sur soi, 10 minutes après l’allumage.

Voir Halakha Broura, volume 15, page 232.

Si la maman allume les bougies avant l’heure du calendrier et que le mari prend sur soi le Chabbath, cela est possible.

Voir Halakha Broura, volume 15, page 232.

D’après certains décisionnaires, si l’un des enfants prend sur soi le Chabbath, cela est, également, suffisant.

Voir Halakha Broura, volume 15, page 233.

EN CAS DE VRAI BESOIN, la femme peut allumer les bougies à partir du Plag Hamin’ha sans avoir l’obligation de prendre sur soi [ni son mari] les interdictions du Chabbath et en posant une condition.

Voir Pisské Techouvot [nouvelle édition 5771], chapitre 263, passage 15 et Yalkout Yossef - Chabbath, nouvelle édition, année 5771, chapitre 263, page 125.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur