c Question au Rav : A-t-on le droit d'espérer ?

A-t-on le droit d'espérer ?

Rédigé le Mercredi 22 Janvier 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Avoir de l'espoir, c'est permis dans la Torah ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
26647 réponses

Bonjour,

1. Nous avons, absolument, le droit d'espérer qu'arrive une chose "rêvée" ou d'attendre avec confiance un futur bon ou meilleur.

Ceci est mentionné, explicitement, dans les versets, le Talmud et les Midrashim.

Voir, par exemple, Téhilim 147, verset 11, Eikha, chapitre 3, verset 24, Talmud Brakhot 10a et Yalkout Chimoni, passage 817 sur Parachat Vaét'hanan : Afilou 'Hérev 'Hada...

2. D'ailleurs, nous avons l'obligation de croire que Machia'h peut arriver à chaque instant et c'est l'une des premières questions que l'on posera à chacun, après 120 ans.

Voir Talmud Chabbath 31a et Rambam, Hilkhot Mélakhim, chapitre 11, Halakha 1.

3. Mais nous n'avons pas, toujours, le droit de croire que tous nos espoirs seront, obligatoirement, réalisés.

Voir 'Hazon Ich, volume Taharot, page 300b, chapitre 2.

4. Parfois, le fait d'espérer consiste à compter sur un miracle. Ceci est strictement interdit.

Voir Talmud Ta'anit 9a, Talmud Pessa'him 8b, 65b, Talmud Kiddouchin 39b, Talmud Yeroushalmi Yoma, chapitre 1, Halakha 4.

5. Si, dans votre question, vous faites allusion à une situation bien précise, informez-nous en et Bé'ézrat Hachem nous nous y pencherons. 

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Yalkout Chimoni, Rambam, 'Hazon Ich.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN