Aujourd'hui à Paris
05:33 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:05 : Coucher du soleil
21:55 : Tombée de la nuit

Paracha Choftim
Vendredi 21 Août 2020 à 20:36
Sortie du Chabbath à 21:43
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Acheter sa tombe de son vivant rallonge la vie

Rédigé le Dimanche 17 Janvier 2016
La question de Ari L.

Chalom,

D'où vient la source qui dit que c'est une Ségoula qui allonge la vie que d'acheter son Kéver (tombe) de son vivant ?

On voit qu'Avraham connaissait la Maharat Hamakhpéla bien avant que Sarah ne décède, et pourtant il n'a pas essayé de l'acquérir.

Je vous remercie.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21648 réponses

Bonjour,

1. Voici quelques sources où la Ségoula que vous mentionnez figure clairement :

Techouvot Véhanhagot, volume 1, question 713 et volume 2, question 604.

Rav Ovadia Yossef a acheté son Kéver de son vivant.

Véhaarakhta Yamim, pages 335-337.

Koulmous, volume 88 [Tamouz 5770] pages 26-27.

L'une des raisons expliquant le lien de cause à effet de cette Ségoula est la suivante :

Nous sommes dans ce monde pour préparer notre monde futur. Celui qui n'est pas attaché à la matérialité de ce monde et qui ne craint pas de le quitter en achetant un Kéver, prouve de la meilleure manière qu'il est pleinement conscient de l'importance du monde futur et de la vanité de ce monde. La récompense d'une telle personne est la longévité. Voir Véhaarakhta Yamim, page 336.

2. L'achat d'un Kéver de son vivant n'est pas une obligation mais une Ségoula.

Avraham était un grand Tsaddik. Il ne ressentait pas le besoin d'investir dans des Ségoulot pour allonger ses jours, car il était le bien aimé d'Hachem. Il lui avait été promis de très grandes récompenses, et c'est pourquoi, l'achat d'un Kéver ne l'intéressait pas. Voir Rachi sur Béréchit, chapitre 18, verset 17 et versets 18-19.

Avraham Avinou détenait le pouvoir de bénir qui il désirait. Voir Béréchit, chapitre 12, verset 2. Serait-il pensable qu'il ressente le besoin d'une quelconque Ségoula ?

Le 'Hatam Sofer, dans ses responsas [Yoré Déa, question 326, passage 3], pose votre question et prouve, comme vous le mentionnez, qu'il n'est pas correct d'acheter un Kéver de son vivant car "il ne faut pas penser à sa mort avant terme, d'autant plus que personne ne connait le futur".

Donc, selon lui, cette Ségoula n'est pas à adopter.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN